Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (délégitimation d')

Bruxelles: 'L'État hébreu sera noyé de plaintes pénales qui augmenteront son discrédit'
26/06/2010

 

 kangaroo+court.jpg

Petit rappel à propos de la procédure judiciaire intentée contre des personnalités  politiques israéliennes dans le cadre de la loi dite de compétence universelle.

Sur le Blog La Belgique francophone, Israël et les Juifs, 19 novembre 2009

 

"Le verdict invente même un nouveau concept, celui du crime d'agression dont Israël s'est rendu coupable au Liban."

"Près de 300 personnes, dont les ambassadeurs du Liban, de Syrie et d'Iran, ainsi que la vice-présidente du Parlement européen, Louisa Morgantini, ont assisté à la lecture du verdict, avant d'ovationner debout pendant dix minutes les juges."

 

Sources: MPL, Islam Belgique, L'Orient Le Jour et IAC

Les médias n'en ont pas parlé, mais il est important de savoir (1) comment est conçue et mise en oeuvre en Europe - et tout particulièrement à Bruxelles, la capitale de l'Europe - l'offensive judiciaire contre Israël et (2) de quels soutiens elle peut se prévaloir.

Il était prévu que ce tribunal fantoche siégerait à l'Université Libre de Bruxelles (selon Ángeles Maestro du groupuscule d'extrême gauche espagnol Corriente Roja), mais il s'est finalement réuni à "Ixelles, dans un lieu subventionné par la Région bruxelloise", (La Maison des Associations internationales, 40 rue de Washington), dans une grande opacité et un mutisme médiatique. Pierre Galand, ex-sénateur belge [et président du Centre d'Action laïque (CAL), figure sur la liste de parrainage de ce pseudo-tribunal. Il avait déjà défendu cette idée à Durban, en 2001, suggérant "la réactivation d'un tribunal des peuples, où l'on puisse identifier l'ensemble des violations dont sont victimes les Palestiniens". Aucune personnalité politique d'Europe n'a cautionné cette initiative, coordonnée par Raoul-Marc Jennar [un ancien d'Oxfam comme Pierre Galand, et qui utilisait pour la circonstance une adresse email du parlement européen: raoul.jennar@europarl.europa.eu]." [1]

Moins d'un an après, le même Pierre Galand fonde un nouveau Tribunal pour condamner Israël

_________________

Extraits d'un article de Scarlett Haddad, Le "tribunal de la conscience" condamne violemment Israël à partir de Bruxelles, publié dans L'Orient du Jour.

"Empire du Mal", mercredi 5 mars 2008

De l'avis des experts, il s'agit d'un tournant important dans la lutte contre Israël. Désormais, le conflit ne se joue plus seulement sur le terrain, à travers des actes de violence réciproques, mais il est propulsé devant les tribunaux internationaux et les instances qui regroupent un grand nombre de pays et d'associations de la société civile. En dépit de toutes les embûches, le "tribunal international des citoyens pour le Liban", connu aussi sous le nom de "tribunal de la conscience", s'est tenu à Bruxelles à la fin de février [...]. Il a émis son verdict, après une procédure similaire à celles des instances juridictionnelles internationales, dans lequel il a estimé que "les autorités israéliennes sont responsables de la guerre contre le Liban en juillet 2006", et il les considère [comme] "coupables de crimes de guerre, de crimes contre l'humanité et de génocide". Le verdict invente même un nouveau concept, celui du "crime d'agression", dont Israël s'est rendu, selon lui, coupable au Liban.

Selon un des Libanais membres du comité organisateur, ce verdict a une valeur morale et il sera transmis à toutes les organisations relevant des Nations unies, ainsi qu'aux parlements et aux gouvernements du monde entier. De plus, il est de nature à encourager les individus dotés d'une double nationalité, libanaise et autres, qui se considèrent [comme] lésés par les agressions israéliennes, à intenter des procès aux autorités israéliennes devant les tribunaux de leur seconde nationalité. De la sorte, "l'État hébreu sera noyé de plaintes pénales qui augmenteront son discrédit", estime un des membres du comité organisateur. [...]

Près de 300 personnes, dont les ambassadeurs du Liban, de Syrie et d'Iran, ainsi que la vice-présidente du Parlement européen, Louisa Morgantini, ont assisté à la lecture du verdict, avant d'ovationner debout pendant dix minutes les juges.

Selon les organisateurs, c'est donc une première réussie. Pour la première fois, les Libanais ont décidé d'utiliser de nouveaux moyens pour lutter contre Israël et ils ont été jusqu'au bout de leur projet, avec l'aide, reconnaissent les organisateurs, des ONG internationales et des associations de la société civile. Dans cette région, où la violence est la plupart du temps la seule forme de dialogue, c'est peut-être le début d'une nouvelle ère …"


[1] Vivianne Teitelbaum,
"Salomon, vous êtes juif !? - L'antisémitisme en Belgique, du Moyen Age à Internet", Luc Pire, p. 169.

 

"Crimes de guerre israéliens" au Liban jugés à Bruxelles

- Un prétendu "tribunal des peuples" tient ses assises à Bruxelles.

 

© La Belgique francophone, Israël et les Juifs

 

Mis en ligne le 24 juin 2010, par Menahem Macina, sur le site France-Israël.org