Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Non attribué

« Des aveugles conduits par des aveugles », Gabriel Lévy
27/06/2010

 

 20 juin 2010

 

 

« Ils tomberont tous deux dans la fosse ». Cette parabole de Matthieu a été peinte dans un tableau célèbre par Pieter II Breughel.

 

breughel_aveugles.jpg

Pieter II Bruegel, dit d'Enfer

huile sur panneau, 122 cm x 170 cm
© [louvre.edu], photo RMN, H. Lewandowski

Photo ajoutée par France-Israel.org

 

Dit autrement : « Ceux qui conduisent ce peuple l'égarent. Et ceux qui se laissent conduire se perdent » (Isaïe 9, 16).

 

Marx sera pris en défaut : l'histoire se répétera en tragédie.

 

Les démocraties n'ont pas empêché la militarisation de l'Allemagne nazie, ni ses chantages, ni ses conquêtes jusqu'au dénouement tragique. Aujourd'hui les nations occidentales et notre civilisation n'échapperont pas à une tragédie encore plus grande : une apocalypse. Le tyran de l'Iran a calqué sa stratégie sur celle d'Hitler. Fous sont ceux qui ne s'en aperçoivent pas, et ce n'est pas faute de le répéter depuis 10 ans, mais Cassandre n'est jamais écoutée.

 

Ainsi, M. Robert Gates, secrétaire américain à la Défense, a confirmé que l'Iran était actuellement capable de lancer une attaque contre l'Europe au moyen de « dizaines ou même de centaines de missiles ».

 

Pour le moment, le chantage de l'Iran se fait sur un mode mineur. Dans peu de jours, ce pays disposera de bombes thermonucléaires et la menace de notre destruction totale lui permettra dans un premier temps – dans un premier temps seulement, espérons-le – d'obtenir la réalisation de toutes ses prétentions en Orient, en Europe et aux Etats-Unis.

 

Les relais pour les premières escarmouches sont prêts : Hamas, Hezbollah, Syrie. Vous rappelez-vous les « missions » musclées des milices hitlériennes en Autriche, dans les Sudètes en Tchécoslovaquie, de la gangrène dans les Balkans ? Et vous rappelez-vous l'inertie des démocraties ? « Elles n'oseront pas intervenir » disait Hitler… Il a fallu un an, ce que nous fêtons le 18 juin, pour entendre une voix résolue en France.

 

Rien ne change dans nos comportements. Ahmadinejad dispose maintenant, non seulement des relais jusqu'en Amérique du sud, mais aussi des « Mussolini » dans la région, et d'une « cinquième colonne » dans nos pays. Il nous manœuvre comme l'avait fait Hitler. Aujourd'hui M. Nicolas Sarkozy vient de lancer une offre de nouvelles négociations. Ne serait-elle pas déjà celle des vaincus ?

 

En effet, nous ne disposons pas de missiles anti-missiles et, selon M. Jean Tsadik de l'agence  Metula New Agency : « Washington reconnaît que ses armes ne pourraient être prêtes à se déployer pour protéger le Vieux continent qu'à l'horizon de 2018-2020 ». Ainsi, comme en 1940, nous ne résisterons pas à la première offensive.

 

Car « Le Pentagone s'est aperçu que le bouclier anti-missiles qu'il avait préparé pour l'Europe était inadapté. Les missiles intercepteurs étaient, en principe, capables d'arrêter un, voire deux missiles balistiques de longue portée à la fois, mais ils seraient débordés face à une rafale (Gates a utilisé le mot salve) de missiles de courte à moyenne portée ».

 

« Certes, l'Amérique dispose de la technologie nécessaire pour construire des missiles anti-missiles – ce qu'elle doit largement à la technologie (israélienne) du Hetz, à laquelle elle a accès pour en avoir financé les cinq sixièmes ». Mais en aura-t-elle le temps ? Nous sommes déjà – aveugles - dans "la vingt-cinquième heure" (Virgil Gheorghiu) [1].

 

La guerre a commencé au Moyen-Orient et nous ne voulons pas reconnaître ceux qui seront obligatoirement nos alliés, ceux qui ont pris la mesure du danger et qui disposeront rapidement de « missiles anti-missiles théoriquement capables d'intercepter des engins balistiques iraniens, même si ceux-ci sont dotés de têtes multiples, (le Hetz III serait en phase de développement avancé) capables d'intercepter les fusées chiites en phase ascendante (plus loin de leur objectif, plus près de l'Iran) et cela conviendrait, au moins temporairement, à l'Union Européenne ».

 

Est-ce vrai que Dieu aveugle ceux qu'il veut perdre ? [2]

 


Gabriel Lévy

 

-------------------------------

 

Notes de Menahem Macina

 

[1] Titre d'un célèbre roman de l'auteur roumain. Voir sa fiche dans Wikipedia.

 

[2] Expression attribuée à Euripide (sans référence), vulgarisée  sous forme latine par Boissonade - Quos vult Jupiter perdere dementat prius : ceux que Jupiter veut perdre, il leur fait d'abord perdre la raison.

 

-------------------------------


Mis en ligne le 20 juin 2010, par Menahem Macina, sur le site France-Israël.org