Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Chrétiens pour)

Une chrétienne amie d'Israël réagit à une lettre ouverte hostile à Israël, adressée à F. Fillion par 5 ONG chrétiennes
07/08/2010


Voir : "Des ONG chrétiennes appellent la France à mettre fin à l'«impunité» d'Israël"

[Ci-après la lettre, en date du 5 août 2010, adressée par Anne-Marie Antonietti, une chrétienne française amie d'Israël, suite à la lettre ouverte d'ONG chrétiennes "appelant la France à mettre fin à l'«impunité» d'Israël". Son texte constitue un plaidoyer remarquable, dont beaucoup d'entre nous peuvent prendre de la graine et s'inspirer, au moins pour ce qui concerne les arguments historiques et politiques opposés à la lamentable lettre de ces chrétiens partiaux et viscéralement hostiles à Israël, quoi qu'il fasse ou ne fasse pas. Merci à Mme Antonietti. (Menahem Macina).]   

[Nota : Les mises en exergue typographiques sont de l'auteure de la lettre.]

 

 

Messieurs,

La lecture de votre lettre du 26 juillet 2010 à Monsieur Fillon, a suscité en moi les réflexions suivantes, dont j'ai souhaité vous faire part.

- Il est évident qu'Israël doit défendre sa population civile contre les attentats terroristes. Le décret du gouvernement israélien dont vous parlez n'implique nullement "l'expulsion de milliers de Palestiniens de Cisjordanie", comme vous l'affirmez. Il donne seulement la possibilité de démanteler des réseaux terroristes, et d'expulser de Judée-Samarie des personnes qui se seraient "infiltrées", en général à partir de la bande de Gaza, à des fins terroristes. Vous qui êtes si soucieux des "droits fondamentaux", devriez vous réjouir de ce que les attentats soient désormais déjoués, et qu'il n'y ait plus, Dieu merci, de victimes (tant juives qu'arabes) !

- Vous parlez d'"une nouvelle humiliation pour les Palestiniens, aux conséquences humaines et sociales désastreuses."

Quel dommage que vous n'ayez pas choisi de défendre les "Palestiniens" parqués dans des camps, depuis plus de 60 ans, en Egypte, Syrie et Irak, [pays] qui leur refusent toute citoyenneté ! Au Liban, ils sont près de 430.000 sans aucun statut juridique, sans aucun droit (pas même [à celui du] travail !) et sans aucune protection sociale ! Quant au Koweït, pendant la première guerre du Golfe, il a expulsé 300.000 de ces Palestiniens ! C'est pour eux que vos organisations devraient plaider !

- Vous évoquez le droit international, et les "graves violations des droits de l'homme", par Israël.

J'ai regretté que vous ne dénonciez pas les exactions, mutilations et exécutions commises pas les terroristes du Hamas, contre leur propre population. C'est contre ces exactions qu'il faudrait que vous vous battiez !!

- Vous dites vouloir  défendre "nos Frères chrétiens de Palestine".

Dommage que vous ne vous fassiez pas les avocats des 150 millions de chrétiens persécutés, mis en prison, torturés ou massacrés actuellement dans le monde, dans plus de 50 pays (avec, en tête, la Corée du Nord, l'Iran, l'Arabie Saoudite [etc.]) La plupart sont des pays musulmans. Et Israël ne figure pas dans cette liste. Par contre, y figurent les persécutions ou discriminations contre nos Frères et Sœurs chrétiens, dans la Bande de Gaza, et en Judée Samarie, par leur propre autorité. De 15% de la population de ces deux régions, les chrétiens sont passés à seulement 2% environ. Car, heureusement pour eux, ils ont pu fuir et s'établir… en Israël, pour beaucoup d'entre eux ! Ils y ont trouvé la liberté et la sécurité, qu'avaient déjà leurs frères arabes israéliens ! Il est intéressant de remarquer que la population chrétienne n'a cessé de diminuer dans les pays arabes ; au contraire, elle a augmenté, en Israël !

Dans les pays musulmans, tous les non-musulmans seront toujours les « dhimmis », au statut inférieur et aux droits limités, que l'on peut humilier et qui doivent même payer un impôt spécial. Et combien de massacres y eut-il, ou y a-t-il encore, dans ces pays qui ne cessent, pourtant, de conspuer Israël et de voter sa condamnation dans les instances internationales ? Mais, bien sûr, prendre la défense de ces malheureux « dhimmis » serait extrêmement dangereux, bien plus que de s'en prendre à la démocratie israélienne ! Ainsi, vous ne courez aucun risque !

- Vous dites que "le sort du peuple palestinien est dans une impasse".

J'ai regretté que vous n'évoquiez pas toutes les fois où des accords ont proposé la création d'un "Etat palestinien", depuis 1947 : accords et partages toujours acceptés par les Juifs, puis par Israël, mais toujours refusés par les Arabes, puis par l'"Autorité palestinienne" ! Encore aujourd'hui, Israël se dit sans cesse prêt à la reprise des discussions, mais cette même "Autorité palestinienne" refuse toute négociation !

- Le texte que vous joignez à votre lettre parle de "la guerre cruelle déclenchée par Israël en décembre 2008 et janvier 2009".

Mais il oublie de parler des missiles tirés sur les villes et la population civile d'Israël, et des morts et blessés israéliens, auparavant, pendant huit ans ! Et vous-mêmes auriez pu évoquer les missiles qui ont été tirés à nouveau, ces derniers temps, depuis Gaza et le Sinaï, sur Ashkelon, et sur Eilat. L'un est tombé à côté d'un immeuble d'habitation, et un autre dans la cour d'une école ! Heureusement, Dieu garde Israël, et sa population, comme Il l'a promis !

- Ce texte parle aussi des "prisonniers palestiniens qui [croupissent] dans les prisons israéliennes".

Mais il oublie de préciser qu'ils reçoivent les visites de leur famille et de la Croix Rouge, et qu'ils étudient, suivent des formation, etc. ; alors que le jeune Franco-Israélien de 24 ans, Guilad Shalit, lui, [croupit] réellement dans une cave des terroristes du Hamas, sans aucune visite, même [celle] des organisations humanitaires ! Nul ne sait même s'il est encore vivant. Ne voulez-vous pas défendre les droits de cet homme (Français, de surcroît !) ? Cela ne fait-il pas partie de votre combat ?

- Il y est également parlé d'un "droit au retour"… pour les "Palestiniens", bien sûr !

Et… [pas un mot sur] le million de Juifs, réfugiés des pays « arabo-musulmans » ? Ils en ont été chassés, ou ils ont dû fuir à cause de persécutions et de massacres, dès 1941, puis surtout en 1948, 1956 et 1967. Pourtant, ils étaient souvent installés dans ces pays bien avant les musulmans ! Ne plaidez-vous pas pour leur "droit au retour", ou pour leur indemnisation ? Ils ont été dépouillés, ou ont dû tout abandonner pour sauver leur vie ! Alors que les Arabes qui ont quitté Israël, en 1948, l'ont fait volontairement, à l'appel des pays arabes qui auraient donc dû les accueillir dans leurs nombreux pays!

- Mais le plus surprenant, à mes yeux, est que ces "chrétiens palestiniens" écrivent : "les colonies israéliennes occupent notre terre".

N'avons-nous donc pas la même Bible, Parole de Dieu qui déclare, à maintes reprises, donner cette terre à Abraham, Isaac et Jacob « et à tes descendants en possession perpétuelle» (Genèse 17/1-14) ; « pour toujours» (Gn 13/15) ; « à toi et à ta postérité après toi » (Gn 35/12) ; promesse reprise, notamment, dans les Actes des Apôtres chapitre 7 verset 5.

Prenons garde, car Celui qui Se nomme Lui-même (dans la Parole sur laquelle nous fondons notre foi !) « le Dieu d'Israël », « le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob », promet à Israël : «Je bénirai ceux qui te béniront et je maudirai ceux qui te maudiront » (notamment, Genèse 12, 2). Il dit à Israël : « celui qui vous touche touche la prunelle de Mon œil » (Zacharie 2, 8). Et le Psaume 129 affirme : « Qu'ils soient confondus et qu'ils reculent ceux qui haïssent Sion !  Il est aussi annoncé, dans Isaïe, Jérémie, Ezéchiel, Zacharie, etc. : « l'Eternel ramènera Son peuple », « dans son pays », « de toutes les nations » (Ezéchiel 37, 21, etc.). C'est Dieu qui les a ramenés chez eux ! Et Il affirme qu'Il jugera les nations « au sujet de Mon pays qu'elles se sont partagé » ! (Joël chapitre 3) Prenons donc garde, surtout nous qui croyons que c'est Dieu qui parle, dans ces textes !

 

Anne-Marie Antonietti *

www.antonietti-israel.org

* Mme Antonietti précise qu'elle a adressé copie de sa lettre aux ambassades d'Israël en France, à Bruxelles, en Suisse, dans les pays francophones, et aussi à M.M. Pérès et Netanyahu.

[J'ajoute que Mme Antonietti est également volontaire civile dans Tsahal, comme l'illustre cette photographie d'elle en uniforme:]

antonietti_corse_dans_tsahal.jpg

 

Mis en ligne le 6 août 2010, par Menahem Macina, sur le site france-israel.org