Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Iran

L'Iran lance un site Web de caricatures qui a pour but de mettre en doute l'Holocauste
07/08/2010

 

Haaretz, 5 août 2010

Source : DPA [Deutsche Press Agentur].

Article en anglais : "Iran launches cartoon website aimed at questioning the Holocaust".

Traduction française : Menahem Macina

Yad Vashem fustige un site Web qui prétend démontrer que « le meurtre de 6 millions de Juifs au cours de la Seconde Guerre mondiale, connu sous le nom de Holocauste, est un pur mensonge »


iran_holocauste1.jpg

Caricature sur un site Iranien, visant à mettre en doute l'Holocauste. Photo : holocartoons.com


L'Iran a lancé un site Web de caricatures, qui a pour but d'ébranler les fondements historiques du massacre de masse des Juifs au cours de la Seconde Guerre mondiale, rapporte l'Agence Fars, ce jeudi.

Le site est financé par une fondation culturelle non gouvernementale et s'inspire principalement d'un livre de caricatures sur l'Holocauste, publié en 2008, qui contient des caricatures et des textes satiriques ayant pour but de mettre en doute l'Holocauste.

On rapporte que ce site Web, qui s'ouvre sur l'air de la Panthère Rose de Henry Mancini, continuera à contester cette question et à démontrer que « le meurtre de 6 millions de Juifs au cours de la Seconde Guerre mondiale, connu sous le nom de Holocauste, est un pur mensonge ».

iran_holocauste_2.jpg

Un nouveau site Web iranien se sert de caricatures pour mettre en doute l'Holocauste. Photo : holocartoons

 

« Le site est dédié à tous ceux qui ont été tués sous le prétexte de l'Holocauste », rapporte Fars, par référence aux Palestiniens qui, selon l'Iran, ont été tués sous le prétexte de l'Holocauste. »

Des rapports à propos de ce site ont déclenché la colère de Yad Vashem, le Musée national de l'Holocauste en Israël.

« Le lancement d'un site consacré à la négation de l'Holocauste par des caricatures et des textes, est jusqu'à présent la dernière salve en provenance d'Iran, qui nie les faits de l'Holocauste et tente d'influencer ceux qui sont ignorants de l'histoire », a déclaré Yad Vashem.

« L'approche, vulgaire et cynique, de ce site, qui est une combinaison de négation et de présentation biaisée de l'Holocauste, illustre une fois de plus, le mépris de l'Iran pour la réalité et la vérité à l'égard de l'Holocauste, des Juifs et d'Israël. »

Depuis la révolution islamique de 1979, l'Iran n'a jamais reconnu Israël comme un Etat souverain et s'est même abstenu d'utiliser le nom d'Israël, utilisant, à la place pour désigner l'Etat juif l'expression de « régime sioniste ».

Les tensions ont culminé en 2005, quand le président iranien Mahmoud Ahmadinejad s'est lancé dans ses tirades anti-israéliennes, traitant l'Holocauste de « légende ».

En décembre 2006, l'Iran accueillit à Téhéran une conférence à laquelle prirent part des personnalités antisémites et néonazies renommées.

Ahmadinejad et d'autres personnages officiels affirment que, alors que le fait de publier des caricatures insultantes de Mohammed, le prophète de l'Islam, et d'humilier les sentiments de plus d'un milliard de musulmans, est considéré comme de la liberté d'expression, la recherche sur un événement historique est considérée comme un crime.

Ahmadinejad a également dit que même si le massacre de masse nazi était vrai, ce sont les responsables de ce crime qui devraient être punis, mais qu'on ne devrait pas permettre à Israël de s'en servir comme prétexte pour perpétrer un autre Holocauste contre les Palestiniens.


© Haaretz


Mis en ligne le 6 août 2010, par Menahem Macina, sur le site france-israel.org