Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Islam
Islam intégriste

Les talibans revendiquent le meurtre de 10 humanitaires, des 'missionnaires chrétiens' selon eux
09/08/2010

Repris du site La Croix.com, 8 août 2010

Les talibans ont revendiqué l'assassinat de huit Occidentaux, qui faisaient partie de l'ONG chrétienne IAM, et de deux de leurs accompagnateurs afghans

Les corps de huit travailleurs humanitaires occidentaux – une Britannique, une Allemande, six Américains, dont une femme – et de deux Afghans, retrouvés vendredi dans la province du Badakhchan, dans le nord-est de l'Afghanistan, ont été rapatriés dimanche 8 août à Kaboul. Médecins, ophtalmologues, dentiste et infirmières, ils travaillaient pour l'organisation chrétienne International Assistance Mission (IAM), l'une des plus anciennes ONG implantées en Afghanistan.

Ils revenaient d'une mission au Nouristan, province sous forte influence talibane, et ont été tués après leur entrée dans le Badakhchan voisin. Ils voyageaient dans cette région montagneuse à bord de voitures tout-terrain, mais ne disposaient pas de gardes pour assurer leur sécurité.

Ils avaient passé plusieurs jours dans la région, selon Saifullah, un de leurs accompagnateurs afghans survivant de l'attaque. « Un groupe d'hommes armés est arrivé, les a alignés et les a abattus. Ils ont volé leurs affaires et leur argent », a expliqué Aqa Noor Kintoz, chef de la police du Badakhchan, rapportant le témoignage du rescapé. Saifullah aurait été épargné parce qu'il récitait des versets du Coran.

IAM ne cherche pas à convertir les Afghans

Les talibans afghans ont revendiqué les meurtres, affirmant avoir tué des « missionnaires chrétiens ». Selon Zabihullah Mujahid, un porte-parole des talibans, « ils portaient des bibles en dari, des cartes, des systèmes GPRS. Ils dressaient la carte des positions des combattants » (talibans).

Le directeur de l'ONG, Dirk Frans, a rejeté les accusations de prosélytisme : « IAM est une organisation chrétienne, nous l'avons toujours été, a-t-il déclaré. Nous avons travaillé en Afghanistan depuis 1966, sous le roi, sous les communistes, sous les talibans. Et ils savent très bien ce que nous faisons. Nous ne distribuons aucune bible, ceci est un mensonge. »

Créée en 1966 et enregistrée en Suisse, IAM fournit des soins oculaires dans des centres qu'elle gère, notamment à Kaboul, Herat (ouest) et Kandahar (sud).

L'équipe d'IAM était menée par Tom Little, un ophtalmologue américain vivant en Afghanistan depuis les années 1970 et parlant couramment le dari, selon Dirk Frans, qui affirme qu'il avait son « franc-parler », ne cachait pas sa foi chrétienne mais ne cherchait pas à convertir les Afghans.

Une Britannique de 36 ans, Karen Woo, fait aussi partie des victimes. Elle aurait quitté un emploi dans un centre de santé privé à Londres pour travailler en Afghanistan. L'identité des autres victimes n'avait pas encore été précisée dimanche après-midi.

"Un acte déplorable et lâche"

Plusieurs organisations chrétiennes ont rencontré des difficultés en Afghanistan. Fin mai, le gouvernement afghan avait suspendu les opérations des ONG américaine Church World Service et norvégienne Norwegian Church Aid, après la diffusion par une petite chaîne de télévision afghane d'images d'Afghans récitant des prières chrétiennes en farsi et se faisant baptiser, les commentaires assurant que ces conversions avaient été faites sous la houlette des deux organisations, sans qu'aucune preuve l'atteste.

L'émotion était vive dimanche dans les pays occidentaux. Le ministre des affaires étrangères britannique William Hague a condamné « un acte déplorable et lâche » allant à l'encontre de l'intérêt des Afghans. « Ces personnes ont fait le sacrifice de leur vie dans le cadre de leur mission humanitaire pour soulager les souffrances du peuple afghan », a souligné le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner.

Le gouvernement allemand a également vivement condamné ces meurtres. Dans le pays, la rébellion talibane a mené d'autres attaques ces jours derniers. Cinq soldats de l'Otan, dont deux Danois, ont été tués par des explosions de mines samedi, et quatre policiers afghans ont péri dimanche dans un attentat-suicide à Herat.

Camille Le Tallec (avec AFP)

 

© France-Israël

 

[Article aimablement signalé par O. Peel.]

 

Mis en ligne le 9 août 2010, par Menahem Macina, sur le site france-israel.org