Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes
Menahem Macina

La France accusée de discriminations raciales par l'ONU. Cela ne vous rappelle pas quelque chose? Menahem Macina
14/08/2010

Ci-dessous, un extrait de la dépêche de l'AFP, développée par LeFigaro.fr, 13 août 2010, il sera suivi de mon commentaire.


"…Attaquée, la majorité a répliqué vendredi en émettant des doutes sur la légitimité du groupe d'experts onusiens. Sur RTL, le porte-parole adjoint de l'UMP, Dominique Paillé, s'est dit « surpris par l'attitude de ce comité » et notamment [par] « 
sa composition », « avec des gens qui viennent de pays qui ne respectent absolument pas les droits de l'Homme ». […]

Un argument repris par le député UMP Christian Vanneste. Connu pour ses positions très tranchées, le parlementaire a estimé, sur France Info, que la « constitution même » de ce comité « le rend suspect ». « Tous les pays qui en font partie ne sont pas des exemples de démocratie vivante ni des exemples du respect des minorités : l'Algérie, la Russie ou la Roumanie, qui traite très mal les Roms. Il faut voir dans quel état ils sont lorsqu'ils viennent chez nous », affirme le député, évoquant également le Pakistan et la Turquie.

Son collègue du Tarn, l'UMP Bernard Carrayon, est tout aussi critique sur la composition du comité. « Que ce soient les ‘experts' togolais et turc qui critiquent la politique française de la nationalité et de l'immigration pourrait faire sourire si cette question ne relevait pas d'abord de la souveraineté de notre pays. Je les invite d'abord à exercer leur immense talent ‘d'expert' dans leur pays », a-t-il déclaré dans un communiqué."

…………………………………..


Rien ne pouvait me réjouir davantage. Je sais que ce n'est pas beau d'illustrer le méchant adage, "le malheur des uns fait le bonheur des autres", mais, tant pis : je ne bouderai pas mon plaisir.

Pensez donc, le pays que j'aime le plus au monde – Israël – est précisément la victime habituelle des mises au pilori onusiennes, en général, et du harcèlement hystérique de son Comité pour l'élimination de la discrimination raciale, en particulier. Alors pour une fois qu'une nation "honorable" comme la France - qui, à la différence de vous savez qui, ne colonise pas (pardon : plus) les autochtones d'un pays qui n'est pas (pardon : plus) le sien – est la cible d'une attaque vicieuse de ce Comité, les amis d'Israël se sentent moins seuls.

Il est bon qu'un pays européen – qui n'a pas défendu Israël quand il était aux prises avec la Commission des droits de l'homme de l'ONU, et que les représentants des « pays qui ne respectent absolument pas les droits de l'homme », attaquaient rageusement ce seul Etat de droit et démocratique du Moyen-Orient – se trouve, à son tour, au banc des accusés.

Israël est précisément aux prises avec les Grands Inquisiteurs de la Commission Goldstone, qui s'appuient sur un rapport unilatéral, dont l'essentiel des accusations qu'il contient provient de membres d'un « comité » que « sa constitution même rend suspect ». Et la constatation amère de la France, selon laquelle « Tous les pays qui en font partie ne sont pas des exemples de démocratie vivante ni des exemples du respect des minorités », devrait l'amener à être plus attentive, à l'avenir, et à « sourire », quand des « ‘experts' [arabes et palestiniens] critique[ro]nt la politique [israélienne] de la nationalité et de l'immigration ».

Et plaise à Dieu et à la Marianne républicaine que la France « les invite… à exercer leur immense talent d''expert' dans leur pays ».

 

Oui vraiment, l'internaute qui – toujours à la pointe de l'information qui fait sens – m'a fait part de cette dépêche de l'AFP, a eu bien raison d'intituler son message, « La paille et la poutre ».

 

© Menahem Macina

 

[Information aimablement transmise par P. Golt.]

 

Mis en ligne le 13 août 2010, par Menahem Macina, sur le site france-israel.org