Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Etats du monde
Etats-Unis

Obama, l'imposteur, célèbre les bienfaits de l'Islam, le jour du début du Ramadan, Joseph Farah
16/08/2010

Sur le site WorlNetDaily, 14 août 2010

 Texte original anglais : "Obama's Ramadan blessing"

Traduction française : Menahem Macina

joseph-farah-cropped-proto-custom_2.jpg

 

Il y a un tas d'imposteurs à l'œuvre dans le monde d'aujourd'hui.

Voici un juge fédéral qui décide que l'institution du mariage, qui remonte à 5 000 ans, était "partiale" et immorale dès l'origine en raison de sa discrimination injuste des  homosexuels.

Voici un ministère de la Justice qui a rejeté un cas évident d'intimidation d'électeur, dans le genre qui fait la loi, parce que les contrevenants étaient noirs et la victime, blanche.

Et voici un homme, à la Maison Blanche, qui félicite l'Islam de « promouvoir la justice, le progrès, la tolérance et la dignité de tous les êtres humains ».

C'est ce que j'appelle imposture.

En exprimant ses souhaits pour la fête religieuse du Ramadan, Barack Obama a ajouté que l'Islam « est une foi connue pour sa grande diversité et son égalité raciales », et qu'il a toujours fait partie de l'Amérique ».

Brigitte Gabriel combat les conceptions politiquement correctes concernant la « religion de paix », dans son livre "Il faut les arrêter : Pourquoi nous devons vaincre l'Islam Radical et Comment nous pouvons y parvenir".

Honnêtement je ne peux qu'être de cet avis.

Aurais-je négligé une réforme de la religion qui a eu pour résultat une série de génocides au cours des 1 300 années écoulées ?

L'égalité raciale ? Le Coran a-t-il été réécrit pour en expurger les caractérisations de Noirs comme « laids », « crânes d'oeuf » [?], « esclaves au nez aplati » ?

N'est-il pas également dit dans ce livre : quand Allah créa l'homme blanc, il le toucha à l'épaule droite et il en résulta qu'il était destiné au paradis ; mais quand il toucha l'épaule gauche de l'homme noir, il en résulta qu'il était destiné à l'enfer ?

Qui, selon Obama, a vendu des millions de Noirs africains comme esclaves en Europe et en Amérique ? Est-il conscient que l'esclavage des Noirs est toujours pratiqué dans certains pays musulmans du Moyen-Orient.

La justice ? Vous m'en parlerez quand vous aurez lu "The Stoning of Soriah M." [*].

Le progrès ? Pouvez-vous me citer un progrès scientifique ou social important que l'on puisse historiquement et avec exactitude attribuer à l'Islam ?

La tolérance ? Je cite : « Ô vous qui croyez ! Ne vous liez pas d'amitié avec des Juifs et des Chrétiens ; ils sont amis entre eux, et quiconque parmi vous devient leur ami est sûrement l'un des leurs ; assurément Allah ne guide pas les gens injustes. ». Aujourd'hui, les imams du Moyen-Orient et d'ailleurs citent encore un Hadith de Muhammad, comme ordre du jour de combat : « L'Heure (Jour de la Résurrection) n'arrivera pas avant que vous ne combattiez les Juifs, (jusqu'à ce qu'un Juif se cache derrière un rocher ou un arbre] et que le rocher et l'arbre disent : "Ô Musulman, serviteur d'Allah, il y a un Juif derrière moi, viens le tuer !". »

Dignité de tous les êtres humains ? Dans l'Islam, les mâles musulmans ont plus de valeur que qui que ce soit d'autre. Un Musulman peut avoir jusqu'à quatre femmes, les battre et en changer comme bon lui semble.

Qu'en est-il de l'affirmation que l'Islam a toujours fait partie de l'Amérique ?

Peut-être Obama fait-il référence aux pirates barbaresques qui attaquaient les navires marchands américains, capturaient leurs équipages et les détenaient pour en tirer rançon. Ou peut-être se remémore-t-il aussi la raison pour laquelle Christophe Colomb navigua en Occident : pour trouver une voie sûre vers l'Orient, ce qui signifie qu'il évitait les moudjahidin assassins qui avaient bloqué les voies terrestres.

Je ne sais pas.

De quoi croyez-vous qu'il parle ?

Y a-t-il eu des pères fondateurs musulmans ?

Quels sont les grands moments musulmans de l'histoire américaine ?

Peut-être tout cela peut-il sembler dur.

Mais quelqu'un devait le dire.

Je ne vais pas rester sans rien faire alors que cet imposteur de président américain ment à propos de faits historiques et présente faussement le mal comme un bien.

Il est temps d'arrêter de tromper.

Joseph Farah


© WorldNetDaily

-----------------

Note du traducteur


[*] Voir
La Femme lapidée, de Freidoune Sahebjam.

-----------------


Mis en ligne le 15 août 2010, par Menahem Macina, sur le site france-israel.org