Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Droits humains, racisme, antisémitisme, etc.
Antisémitisme
Antisémitisme arabo-musulman

Film turc 'La Vallée des Loups: Palestine' bientôt sur les écrans dans 100 pays
21/08/2010


Sur le Blog Philosémitisme, 19 août 2010


"Chaque plan de

La Vallée des Loups montre et démontre que Américains = nazis. Dit implicitement que les juifs, alliés des Américains, ont, eux aussi, leur Mengele."

vallee_loups_2.jpg

 

Source: Judeosphere (Inglourious Schmucks)

La suite du film turc de sinistre mémoire et qui a connu un grand succès en Turquie et en Europe, La Vallée des Loups, sortira le 5 novembre dans plus de 100 pays. Le film est intitulé La Vallée des Loups: Palestine.

À la lumière des récents événements, l'intrigue du film ne doit pas surprendre:

Le héros du film, Polat Alemdar, un agent à la gâchette facile et ayant  un penchant pour les costumes chics, et ses hommes vont en Palestine à la suite de l'attaque  par Israël sur la flottille humanitaire [!]. Après beaucoup d'efforts, Polat et ses hommes capturent le commandant israélien, nommé Moshé Ben Eliezer, qui a planifié et dirigé le raid.

Joué par Necati Sasmaz, qui n'avait jamais joué auparavant, et dont la voix est doublée par un autre acteur, Polat est parfois décrit comme le James Bond turc. Des millions de jeunes Turcs l'idolâtrent, imitant ses manières et sa manière de parler. La Vallée des Loups: Palestine devrait coûter 10 millions de dollars, ce qui en fait l'un des films turcs les plus chers jamais réalisés.


--------------------

Le Crif avait écrit en 2006 à propos du film:

" « Comment un film turc, La vallée des loups, antisémite, discriminatoire à l'égard d'un peuple (l'américain), et pure incitation au djihad – dont on sait l'engouement qu'il a soulevé depuis sa sortie en Turquie de plus en plus islamiste, puis en Allemagne auprès de la communauté turque – a-t-il pu être programmé sur une dizaine d'écrans en France, de Paris à Lille, de Lyon à Colmar, sans avoir reçu de visa d'exploitation ? En toute illégalité donc, et sans que personne même ne s'en émeuve », s'interroge Nicole Leibowitz. D'après la journaliste de Proche-Orient.Info, « chaque plan de La Vallée des Loups montre et démontre que Américains = nazis. Dit implicitement que les juifs, alliés des Américains, ont eux aussi leur Mengele »."

Et La Libre Belgique:

"Sans compter un antisémitisme à peine voilé, à travers le seul personnage juif, un médecin de la prison d'Abou Ghraïb dont la seule préoccupation est de recevoir suffisamment de détenus pour alimenter un juteux trafic d'organes... Flattant les plus bas instincts de ses spectateurs – et notamment l'ultra-nationalisme turc, avec un héros sans peur et sans reproche, prêt à mourir pour son pays –, «La vallée des loups» est d'un opportunisme cynique. Troublant le public, il n'hésite pas à insérer, au sein d'une fiction outrancière, une série de faits réels : les humiliations d'Abou Ghraïb, le bombardement américain d'une noce... Son objectif est en tout cas atteint puisque le film a déjà dépassé les 2 millions de spectateurs en Europe, dont 22 000 en Belgique, après une semaine seulement d'exploitation."

© Philosémitisme avec  Judeosphere

Mis en ligne le 20 août 2010, par Menahem Macina, sur le site france-israel.org