Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Humour

Benoît XVI : « Il fait beau aujourd'hui ! »
21/08/2010

[Je dois la découverte de ce morceau d'anthologie humoristique à l'abbé Alain René Arbez, une excellente relation de longue date, amateur de textes insolites de cette nature. Il reconnaît modestement l'avoir reçu de quelqu'un d'autre. Mais n'est-ce pas la marque des bonnes histoires que de surgir on ne sait d'où, pour notre plus grand bonheur. J'espère seulement que le fait que je mette celle-ci en ligne ici, ne va pas déclencher une nouvelle salve de remarques, dans le style (je m'en tiendrai à un seul exemple pour ne pas donner des idées aux mauvaises langues !) : « Qui s'étonnera qu'un site aussi viscéralement pro-Israélien, comme son nom l'indique, se fasse un malin plaisir d'écorner la réputation du souverain pontife, sans doute parce qu'il ne renonce pas à béatifier Pie XII ? »… (Menahem Macina).]

 

benoit_xvi-il-fait-beau-aujourd27hui.jpg

A son retour à Rome, par un bel après-midi ensoleillé, le Pape aurait confié à une journaliste : « Il fait beau aujourd'hui ! »

Ces propos ont aussitôt soulevé dans le monde entier une immense émotion et alimentent une polémique qui ne cesse de grandir.

Quelques réactions :

Le maire de Bordeaux : « Alors même que le pape prononçait ces paroles, il pleuvait à verse sur Bordeaux ! Cette contre-vérité, proche du négationnisme, montre que le pape vit dans un état d'autisme total. Cela ruine définitivement, s'il en était encore besoin, le dogme de l'infaillibilité pontificale ! »

Le Grand Rabbin de France : « Comment peut-on encore prétendre qu'il fait beau après la Shoah ? »

Le titulaire de la chaire d'astronomie au Collège de France : « En affirmant sans nuances et sans preuves objectives indiscutables qu'il fait beau aujourd'hui, le pape témoigne du mépris bien connu de l'Église pour la science qui combat ses dogmes depuis toujours. Quoi de plus subjectif et de plus relatif que cette notion de "beau" ? Sur quelles expérimentations indiscutables s'appuie-t-elle ? Les météorologues et les spécialistes de la question n'ont pas réussi à se mettre d'accord à ce sujet lors du dernier Colloque International de Caracas. Et Benoît XVI, ex cathedra, voudrait trancher, avec quelle arrogance ! Verra-t-on bientôt s'allumer des bûchers pour tous ceux qui n'admettent pas sans réserve ce nouveau décret ?

L'Association des Victimes du Réchauffement Planétaire : « Comment ne pas voir dans cette déclaration provocatrice une insulte pour toutes les victimes passées, présentes et à venir, des caprices du climat, inondations, tsunamis, sécheresse, etc. ? Cet acquiescement au "temps qu'il fait" montre clairement la complicité de l'Église avec ces phénomènes destructeurs de l'humanité, il ne peut qu'encourager ceux qui participent au réchauffement de la planète, puisqu'ils pourront désormais se prévaloir de la caution du Vatican.

Le Conseil Représentatif des Associations Noires : « Le pape semble oublier que pendant qu'il fait soleil à Rome, toute une partie de la planète est plongée dans l'obscurité. C'est là un signe intolérable de mépris pour la moitié noire de l'humanité ! »

L'association féministe Les Louves : « Pourquoi "il" fait beau et pas "elle" ? Le pape, une fois de plus s'en prend à la légitime cause des femmes et montre son attachement aux principes les plus rétrogrades. En 2009, il en est encore là, c'est affligeant ! »

La Ligue des Droits de l'Homme : « Ce type de déclaration ne peut que blesser profondément toutes les personnes qui portent sur la réalité un regard différent de celui du pape. Nous pensons en particuliers aux personnes hospitalisées, emprisonnées, dont l'horizon se limite à quatre murs ; et aussi à toutes les victimes de maladies rares qui ne peuvent percevoir par leurs sens l'état de la situation atmosphérique. Il y a là, sans conteste, une volonté de discrimination entre le "beau", tel qu'il devrait être perçu par tous, et ceux qui ressentent les choses autrement. Nous allons sans plus tarder attaquer le pape en justice. »


A Rome, certains membres de la Curie ont bien tenté d'atténuer les propos du pape, prétextant son grand âge et le fait qu'il ait pu être mal compris, mais sans succès jusqu'à présent.

 

(Source anonyme)

 

Texte repris du blog catholique Pastorale Moulins.


Mis en ligne le 20 août 2010, par Menahem Macina, sur le site france-israel.org