Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (lynchage médiatique)

Le quotidien « Le Monde » est de plus en plus abject, Victor Perez
05/02/2011

Sur le Blog de l'auteur, 26 janvier 2011


Rien n'est publié dans le quotidien Le Monde sans, évidemment, l'aval de la direction, ainsi que celui du rédacteur en chef. Ceci pour bien préciser combien grande est sa responsabilité dans la détestation de l'Etat juif. Si les journalistes rémunérés n'y suffisent pas, alors sont mis à contribution des "points de vue" de "personnalités", francophones ou non, allant dans ce sens.

C'est ainsi, que le "point de vue" de Slavoj Zizek, philosophe et psychanalyste, intitulé « Israël, un pays comme les autres », réunit les pires poncifs de l'exécration de ce petit pays. A tel point, que l'on se demande s'il n'y a pas une erreur dans le titre. Car, si ce petit pays est à l'image des autres, alors dans quelle planète vivons-nous et à quoi bon écrire spécifiquement sur celui-ci ?

Slavoj Zivek a procédé, dans son pamphlet, de la même manière que tout accusateur habituel de cet Etat. Il a rassemblé quelques bribes de "vérités", les a malaxées sans prévenir, en un mélange sulfureux, et a extrapolé le tout à l'ensemble de la population. Ceci pour amener la conclusion souhaitée : la disparition d'Israël.

Une posture qui en rappelle d'autres peu glorieuses !

Il commence par reprendre ce qui est, sans y apporter de nuances : 

« En Israël, les médias font état d'une recrudescence des mesures prises par des corps officiels, des rabbins, des organisations privées et autres groupes de riverains pour empêcher les rencontres amoureuses et mariages interreligieux ».

Il poursuit par ce qui se révèle être du délire :

« A Jérusalem-est, des groupes d'autodéfense patrouillent pour empêcher les femmes juives du quartier de se mêler aux Arabes ».

Il n'est pas dit ici d'où viennent ces groupes, à quoi ils distinguent les Juives des Palestiniennes, qui parlent couramment l'hébreu et s'habillent de la même façon ! Il n'est pas dit en vertu de quelle autorité la Juive devrait être séparée de ses contacts musulmans ; ni quelle est cette autorité sous les ordres de laquelle agiraient ces « groupes d'autodéfense ». En revanche, il est plus qu'affirmé que, dorénavant, la loi n'est plus à l'ordre du jour en Israël !

Après ces groupes, vient le service de délation. L'auteur poursuit :

«La municipalité de Petah Tikva a mis en place une ligne, ouverte 24 heures sur 24, permettant aux parents et amis de juives de dénoncer ces dernières – les jeunes filles sont alors traitées comme un cas pathologique et envoyées auprès d'un psychologue ».

Il n'est pas précisé si les jeunes filles sont contraintes à ces soins, ni si le psychologue arbore à son bras l'emblème du parti au pouvoir et a le devoir de soigner la "patiente". Mais l'existence de camps de "réinsertion sociale" est sous-entendue. Car, dans la démocratie israélienne, nul ne peut contraindre autrui à soigner une telle "pathologie".

Une suite ?

Ici :

«Une organisation religieuse appelée Yad le'Ahim a déclenché des opérations quasiment militaires pour sauver les femmes des villages arabes "hostiles", et ce, en coordination avec la police et l'armée ».

Si effectivement une telle association existe, il est de notoriété publique qu'elle agit suite à l'appel désespéré de la femme mariée, souvent mère de famille, maltraitée et ayant eu l'aubaine d'un moment d'isolement pour passer ce coup de fil salvateur. Yad le'Ahim est, en effet, une association qui n'agit que dans le cadre d'une loi digne de toute démocratie et du respect de cette femme.

 « Groupes d'autodéfense », « délation », « soins de rééducation »… Cela ne vous rappelle rien ?

Ceci pour vous aider :

« ce qui dérange les protecteurs de la pureté juive est que les Juives soient séduites par des Palestiniens (et non les Juifs séduits par des Palestiniennes – mais cela est certainement normal, cela humilie les Palestiniens et confirme la vitalité juive…) […] Il est intéressant de remarquer que les nazis combattaient exactement le même danger à la fin des années 20 et au début des années 30 : ils craignaient non pas que les juives séduisent les Allemands, mais que des juifs louches, décadents et profiteurs séduisent d'innocentes aryennes ! ».

Faut-il commenter ?

Le reste étant à l'avenant, chaque lecteur connaissant un minimum d'histoire admettra donc, de concert avec l'auteur, la nécessité de voir disparaître ce "régime épouvantable".

Voici donc sa conclusion :

« Dans ce conflit israélo-palestinien également, soyons réalistes, demandons l'impossible : s'il y a une leçon à tirer de ces négociations sans fin, c'est que le principal obstacle à la paix est précisément ce qui est proposé comme une solution réaliste, c'est-à-dire, deux Etats séparés ».

En conséquence,

« la solution la plus simple et la plus évidente : un Etat binational et laïc [lire laïque] comprenant tout Israël ainsi que les territoires occupés et Gaza ».

Ce qui, vu la démographie palestinienne galopante, laisse entrevoir, d'ici quelques années, un peuple juif à nouveau jeté sur les routes et donc apatride. Mais "l'analyse" de l'auteur s'en tient à l'avènement de cet Etat binational et ne dit rien de sa bonne marche éventuelle.

Dans le quotidien Le Monde, on ne lésine jamais sur les moyens pour trouver et diffuser les articles, les pamphlets, qui se veulent apolitiques, pensés et qui mènent forcément à la condamnation d'Israël. L'idéologie qui travaille ce journal est tellement fétide que les textes doivent circonvenir le lecteur en lui imposant l'image d'un « colon raciste » et d'un Juif qui lutte pour l'existence de son pays refusée non seulement par les pays frontaliers, mais aussi par ceux qui sont bien plus loin.

Une idéologie qui mènera à coup sûr, tôt ou tard, les collaborateurs de ce quotidien, mais d'autres aussi, devant les tribunaux.

 

© Victor Perez

Mis en ligne le 26 janvier 2011, par Menahem Macina, sur le site France-Israel.org