Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (boycott d')

Boycott d'Israël, s'y opposent : Umberto Eco, F. Fillon, E. Vals, M. Aubry, F. Hollande, A. Hidalgo, F. Delanoë, J.-M. Le Guen, Mme Alliot-Marie, B. Kouchner, etc.
24/02/2011

Sur le site Israel Valley, voir aussi sur le Blog Philosémitisme : "Umberto Eco à Jérusalem : le boycott d'Israël est du racisme".

Umberto Eco

L'écrivain Umberto Eco,  auteur notamment du “Pendule de Foucault” et de “Au nom de la rose”, participait mercredi à un Salon du livre à Jérusalem. Il a estimé que le boycott des universitaires ou des citoyens israéliens en raison de la politique de leur gouvernement “était une forme de racisme”. Il s'est exprimé en ces termes au sujet d'Ian Mac Ewan, écrivain britannique récipiendaire, il y a quelques jours, du prix de Jérusalem, qui subit les pressions des groupes britanniques favorables au boycott pour renoncer au Prix. (Copyrights : Gérard Fredj)

Caroline YADAN PESAH : "De très nombreuses voix s'élèvent en France et dans le monde pour condamner la campagne de boycott. 1. François Hollande, député (PS) de Corrèze, signataire de la Déclaration du 1er novembre 2010 parue dans Le Monde. 2. Michèle Alliot-Marie, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux : " Je n'accepte pas que des personnes, responsables associatifs, politiques ou simples citoyens, appellent au boycott de produits au motif (…) qu'ils proviennent d'Israël".

3. Bernard Kouchner, ex-Ministre des Affaires étrangères, co-fondateur de Médecins Sans Frontières : « Je rejette les appels au boycott. J'ai accepté de venir ici ce soir en tant que soutien de toujours de la cause palestinienne et comme ami des Palestiniens, pour vous dire que nous sommes opposés aux appels au boycott. Ne vous y trompez pas, les appels au boycott ne sont pas dirigés uniquement contre les produits, les sociétés ou les investissements. Ils sont également dirigés contre vos partenaires, ceux avec lesquels vous devez dialoguer et construire la paix.”

4. Bertrand Delanoë, maire de Paris, signataire de la Déclaration du 1er novembre 2010 parue dans Le Monde.

5. Jean-Marie Le Guen, député, signataire de la Déclaration du 1er novembre 2010 parue dans Le Monde.

6. François Fillon, Premier Ministre : « la démarche insidieuse qui consiste à utiliser le boycott au nom des droits de l'homme contre certains secteurs économiques marchands mondiaux n'a pas de sens. Il s'agit en réalité d'un contre effet économique et politique, puisqu'au nom de la solidarité le procédé contribue en fait à augmenter un peu plus les difficultés d'une région du monde déjà parcourue par la violence et le terrorisme, aggravant les conditions de vie économiques de ceux, Israéliens ou Palestiniens, que l'on fait semblant de défendre. Nous n'aurions pas relevé cette manipulation classique si elle n'était une occasion supplémentaire de conforter des idées racistes et antisémites dont la France ne parvient pas à se débarrasser. On peut ne pas être d'accord avec la politique de l'Etat d'Israël, mais l'amalgame commis entre Sharon, Israël, les juifs et le capitalisme international à des consonances historiques trop fortes pour qu'on le laisse se développer en toute impunité ».

7. Manuel Valls, député-maire d'Evry signataire de la Déclaration du 1er novembre 2010 parue dans Le Monde.

8. Martine AUBRY, Secrétaire Générale du PS : « Je pense que ceux qui prônent le boycott se trompent de combat : au lieu de porter la paix, ils portent l'intolérance, ils portent la haine. Et quand on veut un chemin de paix, on ne commence pas par porter cela. ».

9. Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris, signataire de la Déclaration du 1er novembre 2010 parue dans Le Monde.

10. Tony Blair, Premier Ministre Grande-Bretagne :“Délégitimer Israël constitue une insulte non seulement aux Israéliens mais à tous ceux partagent les valeurs d'un esprit humain libre. » .

11. Michaël Martin, Ministre Irlandais des Affaires Etrangères : “Le gouvernement n'approuve ni soutient quelque forme de boycott que ce soit qui constituerait une atteinte inamicale au dialogue franc et honnête que nous avons toujours maintenu avec le gouvernement israélien. ».

12. Barack Obama, Président des Etats-Unis : « Personne n'a souffert plus que les Palestiniens /le peuple palestinien de l'échec du leadership palestinien à reconnaître Israël, à renoncer à la violence, et à envisager sérieusement une négociation pour la paix et la sécurité dans la région. »


PARMI
 LES SYNDICATS ET LES ASSOCIATIONS

La CGT : le boycott est une « punition collective à l'encontre des citoyens israéliens » et cette campagne « affaiblit et isole le camp de la paix en Israël ».

Dominique Sopo, président de SOS-Racisme, signataire de la Déclaration du 1er novembre 2010, parue dans Le Monde.

Arielle Schwab, présidente de l'UEJF, signataire de la Déclaration du 1er novembre 2010.

Paul Howes, leader syndical australien, Président d'UNI Global Union :

« Il s'agit d'une tentative de diaboliser Israël, de saper sa légitimité en suggérant que parmi sa population composée des familles de travailleurs, du personnel des entreprises qui cherchent à exporter, des universitaires qui veulent participer à la vie intellectuelle avec des collègues partout dans le monde, aucun d'entre eux ne devrait être traité équitablement, honnêtement ou équitablement dans le marché mondial. Sur cette base, je ne vois pas comment un syndicaliste peut soutenir le mouvement international BDS… »

Shaher Sa'ed, Secrétaire Général de la Fédération des Syndicats des Travailleurs Palestiniens (PFGTU) :

« La réalité est que, malgré les titres des journaux, le mouvement syndical, en Australie et à travers le monde, n'a pas soutenu BDS. La majeure partie du mouvement syndical international, et en particulier au sein des syndicats de pays comme les Etats-Unis, l'Allemagne et l'Autriche, reste solide comme un roc dans son soutien à Israël ».

 

Caroline YADAN PESAH
Avocat à la Cour et Secrétaire Générale de Connec'Sion

 

Mis en ligne le 24 février 2011, par Menahem Macina sur www.debriefing.org