Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Terrorisme palestinien

Cinq Israéliens assassinés lors d'une infiltration palestinienne dans une implantation
12/03/2011

Il s'agit du père et de la mère de famille, de deux de leurs enfants de 11 et 3 ans et d'un bébé de trois mois !

AFP

Repris de Romandie News, 12 mars 2011

Implantation d'Itamar


JERUSALEM - Cinq Israéliens ont été tués dans la nuit de vendredi à samedi lors d'une attaque palestinienne dans la colonie d'Itamar, près de Naplouse (nord de la Cisjordanie), a indiqué une porte-parole de l'armée.

"Cinq Israéliens ont été tués lors d'une infiltration palestinienne dans l'implantation d'Itamar", a déclaré la porte-parole sans donner de précisions sur les victimes.

D'après les médias israéliens, les victimes, membres d'une même famille, ont été poignardées à mort dans leur lit par un Palestinien qui se serait introduit dans leur maison.

Selon le site d'information Ynet, un père et une mère ainsi que leurs enfants de 11 et 3 ans et un bébé de trois mois ont trouvé la mort au cours de l'attaque. Trois autre enfants ont réussi à s'enfuir et à donner l'alerte, a précisé Ynet.

La porte-parole de l'armée a ajouté que l'armée avait lancé une "opération de ratissage" dans le secteur de l'attaque pour en retrouver le ou les auteurs.

Toutes les routes de la région ont été bloquées par des barrages militaires, a constaté un photographe de l'AFP, tandis que les habitants d'Itamar ont été appelés à rester chez eux.

Les forces de sécurité palestiniennes ont confirmé à l'AFP que des jeeps de soldats israéliens et des ambulances avaient été dépêchées dans la région et qu'un hélicoptère de l'armée survolait la zone de l'attaque.

La situation est très tendue depuis plusieurs jours entre paysans palestiniens et colons juifs extrémistes dans cette région agricole du nord de la Cisjordanie.

Le 7 mars, l'armée israélienne avait tiré à balles réelles pour disperser des Palestiniens à la suite de violents heurts entre ces derniers et des colons juifs près de Naplouse. Ces incidents avaient fait 11 blessés, dix Palestiniens et un Israélien, selon des sources médicales palestiniennes et une porte-parole des colons.

Une semaine auparavant, des affrontements avaient opposé des policiers israéliens à des colons dans l'implantation sauvage de Havat Gilad, toujours près de Naplouse, où l'armée avaient démantelé une caravane, une tente et une autre structure illégale.

La colère des colons s'était traduite par des actions anti-palestiniennes en Cisjordanie occupée, notamment autour des villes de Naplouse et Hébron.

Les colons les plus extrémistes pratiquent souvent une politique de représailles --dite du "prix à payer"-- qui consiste à se venger sur des cibles palestiniennes à chaque fois que les autorités israéliennes prennent des mesures jugées hostiles à la colonisation.

Ces pratiques ont été récemment dénoncées par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

La derniere attaque meurtrière dans une colonie de Cisjordanie remonte au 31 août 2010 lorsque quatre colons avaient été assassinés près d'Hébron, autre foyer de tensions, dans le sud de la Cisjordanie. Le lendemain, deux autres Israéliens avaient été blessés près de Ramallah.

Le 8 septembre, l'Autorité palestinienne du président Mahmoud Abbas avait annoncé l'arrestation de Palestiniens considérés comme les auteurs des deux attentats et présentés comme des membres du mouvement islamiste Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza.

En juin 2002, cinq Israéliens avaient été tués par un Palestinien dans la même colonie d'Itamar, dont une mère de famille et ses trois enfants ainsi qu'un habitant de la colonie venu leur porter secours.

 

© AFP

 

[Article aimablement signalé par O. Peel.]


Mis en ligne le 12 mars 2011 par M. Macina, sur debriefing.org