Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Terrorisme palestinien

Vidéo : Un ministre palestinien justifie le massacre de la famille juive Fogel
18/04/2011

 

Sur le site de JSS, 17 avril 2011

[Sur ce massacre, voir : "Cinq Israéliens assassinés lors d'une infiltration palestinienne dans une implantation".]

 

Malheureusement, il s'avère que très peu de médias ont parlé du terrible massacre d'Itamar, qui a eu lieu début mars 2011. A l'époque, un bébé de 3 mois, deux de ses frères de moins de 10 ans et ses parents, avaient été égorgés ou poignardés. Israël accusait des Palestiniens mais recherchait des preuves. Des journalistes français, eux – tel Charles Enderlin –, reprenaient l'hypothèse palestinienne selon laquelle le ou les meurtriers seraient des travailleurs thaïlandais qui n'auraient pas été payés par la famille assassinée.

Or, non seulement aucun Thaïlandais n'a travaillé pour la famille en question, mais aucun travailleur étranger n'était employé dans le petit village d'Itamar. Peu importe, la thèse retenue par beaucoup, à cause de cet article, fut celle du Thaïlandais [*].

Mais voilà qu'aujourd'hui, après une longue enquête, après des tests ADN et des aveux, deux jeunes Palestiniens de 18 et 19 ans ont avoué avoir coupé la carotide du bébé qui dormait dans les bras de son père, avant de poignarder la mère qui sortait de la salle de bain [et de massacrer les autres membres de la famille].

Devant tant de barbarie, le Premier ministre palestinien (Salam Fayyad) et le président (Abou Mazen), avaient condamné, dans un message en anglais destiné à la presse internationale (mais pas en arabe !) ce geste de « folie ».

Aujourd'hui, le Dr. Aaron Lerner, directeur de l'IMRA (un institut israélien indépendant de recherche et d'analyse sur les médias) a appelé S'ad Nimr, le ministre des détenus palestiniens et lui a demandé ce qu'il pensait de l'arrestation des deux suspects qui ont avoué leur crime horrible.


Les observateurs avertis du Proche-Orient ne seront pas étonnés de savoir que ce ministre s'apprête à demander la libération de ces terroristes… Et qu'en plus, il justifie et encourage d'autres meurtres !

Interrogé par Lerner, le ministre explique que l'Autorité palestinienne va exiger la libération des deux hommes.

-      « En fait, nous ne savons pas si les accusations sont exactes », explique le ministre.

-      « En supposant que ces accusations soient exactes », « faudra-t-il libérer ces détenus ? », interroge l'expert israélien.

-      « Oui », répond Nimr. Les Palestiniens ont le « droit » et l'« obligation » de « résister à l'occupation ».

Soyons clair sur ce point: un ministre palestinien justifie (comme une « obligation ») l'assassinat de femmes et d'enfants, en raison du fait qu'ils sont Juifs israéliens !

Heureusement, l'échange est disponible dans le document sonore suivant [cliquer ICI]. Les questions sont peu audibles mais les réponses du ministre sont très claires. Il ne peut y avoir erreur.

Sachant qu'aucun média majeur n'en parlera, pourquoi se priverait-il de dire ce qu'il pense réellement ?

Si des lecteurs de JSSNews font parvenir cet article à des journalistes, en expliquant la situation comme il se doit, en exprimant la révolte qui est la leur et celle de chacun d'entre nous, peut-être les choses changeront-elles… [**].

 

Jonathan-Simon Sellem

 

© JSSNews

 

Note de Debriefing

 

[*] Voir le pamphlet satirique de Menahem Macina : " « Un Thaï m'a tué… » ".

[**] On me permettra d'en douter. (Menahem Macina).

 

[Texte aimablement signalé par Philosémitisme.org.]

 

Mis en ligne le 18 avril 2011 sur debriefing.org