Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (cause juste)

Plus raciste et ségrégationniste que l'Etat d'Israël, tu meurs!
11/05/2011


Titre original : "L'esclave guinéen qui est devenu officier de Tsahal". Sur le Blog Philosémitisme, 11 mai 2011

« Je sais que toutes les portes me sont ouvertes et je me considère comme juif à part entière. Mon prochain défi est de me convertir, me marier et fonder une famille. Je veux aller à l'université pour étudier les relations internationales afin d'aller travailler au ministère des Affaires étrangères pour promouvoir les relations entre la Guinée et Israël. Mon rêve est de donner le maximum possible à ce pays. Les mots ne suffisent pas à exprimer ma gratitude. » (Avi Be'eri, sous-lieutenant de Tsahal).
Ayant perdu ses parents, Avi Be'eri est vendu en Guinée à l'âge de 15 ans à des marchands d'esclaves qui le font entrer clandestinement en Israël. Avec l'aide de Susana et Azion Oshr, il prend son destin en mains et devient officier de Tsahal.

Source: YNet (From slave to IDF officer: A Guinean's story). Extraits:


Quand il a reçu sa carte d'identité, il a choisi pour nom Avi, afin de rendre sa démarche officielle. Après avoir terminé ses études et obtenu son diplôme de fin d'études secondaires, Avi s'est engagé dans Tsahal.

Mardi, il achève son cours d'officier et sera promu au rang de sous-lieutenant.

« Je me sens vraiment comme quelqu'un qui pose un acte historique, dit-il avec fierté. Qui aurait pu imaginer que moi, qui suis arrivé sans rien dans ce pays, et fait de la prison et failli être expulsé, je deviendrais officier et servirais dans les services d'accueil de Tsahal pour aider des Israéliens à s'intégrer dans l'armée ? »

Avi a déjà de grands projets d'avenir.

« J'ai l'impression que toutes les portes s'ouvrent devant moi et me considère comme Juif en toute chose. Mon prochain défi est de me convertir, de me marier et de fonder une famille. Je veux entrer à l'université pour étudier les Relations internationales, puis travailler au ministère des Affaires étrangères, pour développer les relations entre la Guinées et Israël. Mon rêve est de contribuer autant que je le pourrai à ce pays. Je n'ai pas de mots pour exprimer ma reconnaissance. »