Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Islam
Expansion/exigences islamistes

Un député norvégien d'extrême droite dit son ras-le-bol des folles expériences démographiques du Parti Travailliste
17/05/2011

    Traduction française d'une vidéo de You Tube, intitulée “Norwegian MP Has Had Enough of Labour´s Mad Demographic Experiments”.

 

Discours prononcé en norvégien par le député Christian Tybring-Gjedde, du Fremskritt Partiet, (parti du Progrès), sous-titré en anglais (traduction : Cecilie Gamst Berg).

Version française, réalisée sur la traduction anglaise : Menahem Macina

 

Chers Membres de l'Assemblée Nationale


Le Parti Travailliste a transformé Oslo en une ville divisée sur le plan ethnique. Dans la Vallée de Grorud, la population autochtone s'en va et des immigrants non occidentaux arrivent. Les Norvégiens se sentent aliénés par rapport à leur milieu, les enfants ne se sentent pas bien dans les jardins d'enfants, les écoles et les lieux de loisir.

Ce n'est pas aux politiciens de décider où les gens doivent vivre, mais les raisons qui poussent des milliers de gens à partir, ce n'est pas quelque chose que nous, politiciens, pouvons nous permettre d'ignorer.

Dans la Vallée de Grorud, on harcèle des jeunes filles blondes pour qu'elles se fassent teindre les cheveux en noir. Des enfants sont menacés de coups si leur boîte de repas contient du saucisson (salami). Des enfants de parents immigrés menacent de battre des enfants norvégiens si on leur donne pas plus de temps pour jouer au football ; des paquets de bonbons distribués lors d'événements spéciaux dans les jardins d'enfants sont vidés pour vérifier s'ils ne contiennent pas de la gélatine [interdite par la Charia]. Les paquets de bonbons qui en contiennent sont marqués d'images de porcs, à titre d'avertissement.

Lors de soirées et de week-ends, des voitures sont brûlées et des vitres sont brisées dans les écoles. Il ne s'agit pas d'un fait inventé par un membre « mono-culturel » du Parlement, comme moi, cela fait partie de la vie quotidienne de la Vallée Grorud multiculturelle d'Oslo.

Patrick Aserud est l'un de ceux qui ont décidé de partir. Il travaille dans un jardin d'enfants de Grorud, ainsi que sa femme. Ce sont des gens qui ont des ressources. Mais ils ne peuvent plus supporter les expériences démographiques du Parti Travailliste. Comme me l'a dit Patrick : C'est une autodestruction culturelle qui a lieu, et le pire, c'est que nous lui permettons d'avoir lieu.

L'historien Toynbee a dit : « Les civilisations meurent de suicide, non d'assassinat », et c'est exactement ce qui est en train de se passer. La civilisation moderne - fondée sur la science, le sécularisme, la démocratie, l'égalité de valeur, le pluralisme et la liberté – cède graduellement la place à des forces qui constituent l'exact inverse de ces valeurs.

L'élite politique qui prône le relativisme culturel, ainsi que les universitaires et journalistes issus d'un milieu radicalement partial, applaudissent à cela. Nous, au FRP (Extrême Droite Norvégienne), avons été accusés d'extrémisme.

Chers Membres du Congrès, la défense sans compromis de nos valeurs et de notre liberté, ce n'est pas de l'extrémisme. L'extrémisme, c'est de céder sans cesse à des exigences particulières qui minent notre culture et les valeurs sur lesquelles notre pays est construit. Et c'est à la fois radical et extrémiste que de mener des politiques d'immigration qui, en l'espace de quelques décennies font de la population autochtone une minorité dans sa propre capitale. L'une des nombreuses citations de George Orwell dit ceci :

« Le passé a été détruit, cette destruction a été oubliée, le mensonge est devenu vérité. En des temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. »

Eh bien, chers Membres de l'Assemblée Nationale, je continuerai à être un révolutionnaire !

 

© Christian Tybring-Gjedde