Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Christianisme

L'ambassadeur d'Israël au Vatican loue l'action de Pie XII, Par Jean-Marie Guénois
27/06/2011

 

Repris du Blog de l'auteur, sur le site du Figaro, 24 juin 2011

 

[Depuis, l'ambassadeur Lewy a fortement nuancé ses propos.]

 

[Il est symptomatique que L'Osservatore Romano ait publié, en première page de son édition italienne du 25 juin, le texte d'une allocution favorable à l'action de Pie XII à l'égard des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale, prononcée par l'Ambassadeur d'Israël près le Vatican. Toutefois, devant le tollé qu'a provoqué cette initiative en milieu juif, l'ambassadeur a dû corriger le tir. Voir: L'ambassadeur d'Israël fait marche arrière, après son éloge de Pie XII, Pape durant la Seconde Guerre mondiale. Notons également qu'en mars 2010, le même Ambassadeur était beaucoup plus sévère dans ses jugements sur le Vatican.]

 

On savait le monde juif divisé à propos de l'attitude du pape Pie XII pendant la Seconde Guerre mondiale - une minorité active défend en effet sa mémoire - mais l'ambassadeur d'Israël près le Saint-Siège, Mordechaï Lewy, vient de créer la surprise en reconnaissant, jeudi soir à Rome, que ce pape en voie de béatification, a « sauvé » des juifs, alors que beaucoup lui reprochent son « silence » face à la politique nazie d'extermination systématique des juifs.

Lors d'une cérémonie de reconnaissance d'un « juste », un prêtre italien qui a aidé des juifs pendant cette persécution, le diplomate a affirmé que les couvents et monastères catholiques avaient ouvert leurs portes aux rescapés de la rafle menée par les Allemands dans le Ghetto de Rome le 16 octobre 1943.

« Il y a tout lieu de penser que ces institutions religieuses catholiques ont recueilli des Juifs avec l'accord et le soutien de la plus haute hiérarchie vaticane » a-t-il observé. « Ce serait donc une erreur de dire que l'Eglise catholique, le Vatican et le pape lui-même n'ont rien voulu faire pour sauver des Juifs. C'est le contraire qui est vrai ».

Interrogé aujourd'hui par l'agence Reuters, Mordechaï Lewy a déclaré s'attendre à ce que ses propos suscitent une controverse mais a souligné qu'il ne retirait rien de ce qu'il a dit. « Je suis bien conscient que certains dans la communauté juive de Rome vont froncer les sourcils, mais j'ai parlé de gens qui ont sauvé des Juifs, ce que Pie XII a fait », a-t-il confirmé.

Cette déclaration, qui n'est pas anodine, tombe à un moment où le dossier de béatification de Pie XII, dont les vertus héroïques ont été reconnues par Benoît XVI le 19 décembre 2009(première étape), semble au point mort quant à la reconnaissance d'un miracle (seconde étape).

Et à peine plus d'une semaine après une nouvelle réunion de la commission entre le Saint-Siège et l'Etat d'Israël qui cherche, depuis 1993, à trouver une solution fiscale pour les entités catholiques présentes au Saint-Siège.

En tout état de cause cette déclaration confirmée d'une personnalité qualifiée va objectivement dans le sens d'un rapprochement, alors que beaucoup d'observateurs s'accordent sur le fait que la diplomatie israélienne veille à éviter un isolement dans le nouveau contexte des révolutions du monde arabe et face aux nouvelles orientations de la politique étrangère américaine.

 

© Jean-Marie Guénois