Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes
Pipes, Daniel

Israël se sépare-t-il des Palestiniens ? Daniel Pipes
07/07/2011


 

Texte repris du site de l'auteur, 21 juin 2011

Version originale anglaise: Israel: Part Itself from the Palestinians?

Adaptation française: Anne-Marie Delcambre de Champvert


Ha'aretz
 n'est pas, il faut le reconnaître, la source la plus fiable, mais si on en croit le rapport de Barak Ravid sur ce que le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a dit à son cabinet le 21 juin, cela a des implications importantes. Selon Ravid, il

a surpris de nombreux participants à la réunion hebdomadaire du cabinet [...] quand il s'est lancé dans un monologue louant l'idée d'une séparation d'avec les Palestiniens et d'une renonciation à des parties de la Cisjordanie. Netanyahou a affirmé que la question du nombre de Palestiniens et de Juifs entre le Jourdain et la mer « n'était pas pertinente » et qu'il était plus important de « préserver une solide majorité juive à l'intérieur de l'Etat d'Israël ».

Ravid cite Netanyahou comme ayant dit à propos des Palestiniens:

Je n'ai aucune envie de les annexer à Israël. Je souhaite qu'on se sépare d'eux afin qu'ils ne deviennent pas citoyens israéliens. Je suis intéressé à ce qu'il y ait une solide majorité juive à l'intérieur de l'Etat d'Israël.

Il ajoute que les conseillers du Premier ministre « ont demandé à tous ceux qui étaient présents dans la salle d'éviter la diffusion des détails », en raison de leur caractère délicat, tandis que le bureau du Premier ministre « a refusé de répondre aux questions sur le sujet ou de faire des déclarations ».


Commentaire 
: Ayant vu le Liban s'effondrer parce que les chrétiens y avaient des ambitions territoriales et y avaient perdu leur majorité, je comprends cette déclaration. La terre est un atout, à plus forte raison lorsqu'elle vient des ancêtres, mais si [cet héritage] inclut les ennemis qui y résident, cela n'en vaut pas le prix.


©
Daniel Pipes