Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes
Menahem Macina

La réponse du berger (juif) à la bergère (française), Menahem Macina
21/07/2011


21 juillet 2011

 

Voici en quels termes une dépêche de l'AFP, en date du 18 juillet 2011, intitulée « L'UE contre un vote sur l'Etat palestinien », résume la position de M. Alain Juppé, ministre français des Affaires étrangères, à propos de l'exigence israélienne d'une mention d'un « État juif » (*) :

« […] à Washington la semaine dernière, la Russie, l'ONU, et l'UE ont refusé une proposition américaine qui était "en train de déséquilibrer les paramètres de négociation que l'Europe avait proposé [lire : proposés]", a expliqué Alain Juppé. Entre autres "problèmes", M. Juppé a cité "en particulier la mention d'un État juif". Cette revendication israélienne de reconnaître l'État hébreu comme un État juif inquiète les Palestiniens. "Que je sache, aujourd'hui en Israël, il y a des Juifs mais il y a aussi des arabes [lire : Arabes]", a relevé Alain Juppé. »

 

À ce compte, je m'étonne à mon tour qu'on parle encore d'un « État français » :


« Que je sache, aujourd'hui en France, il y a des Français mais il y a aussi des Arabes. »

 

© Menahem Macina

 

 

(*) Les italiques de la citation de l'AFP sont miennes. Par ailleurs, je me permets de renvoyer à mon article, mis en ligne le 15 octobre 2010 sur mon site Debriefing.org : « L'expression " État juif" qu'abhorre M. Abbas figure en toutes lettres à une vingtaine de reprises dans le Plan de partage de l'ONU (1947) ».