Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Etats du monde
France et Pays arabes

Alain Juppé interdit à ses diplomates d'assister à l'inauguration du Tramway de Jérusalem
17/08/2011

 

[Depuis la mise en ligne de cet article, Valérie Hoffenberg - Candidate à l'élection 2012 [vhoffenberg2012@frenchprojection.com] a publié la mise au point suivante, que je reproduis, ce 19 août,  sans commentaires. (Menahem Macina).]


J'ai été interpellée à plusieurs reprises sur [lire: à propos de] l'information mise en ligne par le site JSS News et selon laquelle "tous les employés affiliés directement au Quai d'Orsay, en Israël, ont reçu une interdiction formelle d'assister à tous les événements d'inauguration du tramway de Jérusalem".

 

Nous avons contacté, ce jour, le porte-parole du tramway de Jérusalem, monsieur Shmouel Elgrabli, qui a totalement nié ces faits.

 

"Le tramway de Jérusalem commencera à fonctionner demain, 19 août. Il prendra ses premiers passagers, mais ne sera pas encore en fonctionnement normal. Aucune personnalité officielle n'a été invitée à cette occasion. Une inauguration officielle sera organisée d'ici à 3 mois. Nous n'avons aucun problème avec la France pour le moment, et je ne suis absolument pas au courant de ce dont vous me parlez".

 

Suite à cette déclaration, j'en appelle au sens de la mesure, et à la vigilance pour que de telles rumeurs ne circulent pas.


Il y a des vrais combats à mener, telle que [lire : tel celui de] l'échéance de septembre par exemple. C'est sur ces vraies questions que je me mobiliserai en m'opposant à la déclaration unilatérale d'un Etat palestinien.

 

Je me battrais [lire: battrai] avec fermeté et acharnement sur toutes les questions essentielles, et l'échéance de septembre en est une.

 

En attendant, n'oublions pas que lorsque l'on crie au loup sans raison, le moment venu, personne ne répond.

 

Valérie Hoffenberg

 

vhoffenberg2012@frenchprojection.com

 

-------------------------------------

 

Texte repris du site JSSNews, 16 août 2011

Scoop JSSNews : Alors que la capitale d'Israël va enfin pouvoir profiter de son tramway, JSSNews apprend de la part d'au moins 3 sources différentes, travaillant toutes pour le service diplomatique français en Israël, que « tous les employés affiliés directement au Quai d'Orsay, en Israël, ont reçu une interdiction formelle d'assister à tous les événements relatifs à l'inauguration du tramway de Jérusalem. » Une information qui ne manquera pas d'affecter encore un peu plus les relations diplomatiques entre les deux pays.

 

Selon une première source, « l‘interdiction ne vient pas de l'ambassade mais de plus haut, directement de Paris ». Son confrère ajoute ne pas comprendre cette décision :

« C'est la France qui a construit ce tramway ! C'est un moyen de transport écologique qui va relier les quartiers de la périphérie au centre ville…  Qu'ils soient à majorité juive ou musulmane. »

Car c'est bien là le problème. Paris a su prendre l'argent au moment des appels d'offres, mais dénonce aujourd'hui le fait que ce tramway israélien traverse les quartiers arabes. « C'est considéré comme une sorte de colonialisme » explique à JSSNews un employé du ministère des Affaires étrangères. Peut-être aurait-il mieux valu que ce tramway ne desserve que les quartiers juifs, en créant un apartheid automatique ?

Un employé lié au Quai d'Orsay avoue sa gêne : 

« Que peut-on y faire ? En ce qui me concerne, je n'apprécie pas cette interdiction. A priori, je n'y serais pas allé car je vis dans la banlieue de Tel-Aviv, mais maintenant je veux y aller juste par souci de moralité. »

Son collègue ajoute :

« C'est immoral. On ne peut pas vouloir une paix juste au Proche-Orient et un tramway qui ne desservirait pas tout le monde ! Demandez aux Arabes de Jérusalem ce qu'ils pensent du tramway ! Aucun n'est contre ! Grâce au tramway, leur petit quartier de Jérusalem-est se retrouve à 5 minutes du centre ville ! C'est une révolution positive, pas discriminatoire ! »

Joint au téléphone, il y a plusieurs semaines, par JSSNews, pour répondre à nos questions sur ce sujet, Valérie Hoffenberg, candidate aux législatives de 2012 pour la circonscription « Israël » et actuelle employée du Quai d'Orsay, n'a pas donné suite à notre appel.

 

 

La construction du Tramway de Jérusalem a commencé en avril 2006. La ligne 1 et ses 23 stations relieront le Mont Herzl à Pisgat Ze'ev, le plus grand quartier juif de l'est de Jérusalem.

Plusieurs groupes anti-israéliens, qui luttent pour que Jérusalem devienne en partie interdite aux Juifs, ont fait pression sur Alstom et Veolia (deux compagnies françaises qui ont construit le tramway). Des efforts soutenus par la Ligue Arabe, qui a promis de « boycotter » ces compagnies si elles ne se retiraient pas du projet.

Veolia, quant à elle, souligne que le tramway a pour but d'améliorer la mobilité et le développement économique des populations de la région, et qu'il profitera à tous, population arabe comprise, que ce soit en termes de déplacements (plus faciles, plus rapides) ou en termes d'emplois. Veolia indique avoir consulté la population arabe des quartiers avoisinant Jérusalem, et avoir constaté leur approbation. Enfin, elle déclare que si un tribunal français ou une juridiction internationale reconnue venaient à conclure que le projet de tramway ou l'accord signé par Veolia Transport est illégal, elle accepterait toute décision irrévocable. Ce qui n'est bien entendu pas le cas, contrairement à ce qu'affirment les partisans d'une Palestine « Judenrein ».

D'ailleurs, le 30 mai 2011, le Tribunal de Nanterre a rejeté la plainte de l'AFPS, arguant que les lois internationales évoquées par l'AFPS [Association France-Palestine Solidarité] s'appliquaient aux États et non aux entreprises ou aux individus, tandis que les lois du code civil français ne peuvent en aucun cas s'appliquer à un contrat soumis aux lois israéliennes ; et il considère que le dernier argument utilisé par l'AFPS – à savoir la violation des codes éthiques des entreprises – n'est pas démontré.

Dès vendredi, le tramway ouvrira ses portes aux premiers voyageurs. Mais visiblement pas aux diplomates français !

Déprimante diplomatie européenne.

 

© Jonathan-Simon Sellem – JSSNews