Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Droits humains, racisme, antisémitisme, etc.
Antisémitisme

France Inter - Sophia Aram propose «l'asile politique» à Michel Cardoze
02/09/2011

 

Après la polémique provoquée par les propos tenus le 22 août dernier sur Sud Radio, Sophia Aram a ironisé sur le comportement des animateurs de la station. "Si je viens de vomir dans mon thé, c'est simplement parce que je ne suis pas encore habituée à toute cette liberté de parole", a-t-elle expliqué, avant de proposer "l'asile politique" à Michel Cardoze sur Radio France.

 

L'affaire qui secoue Sud Radio a fait l'objet d'une chronique particulièrement acide de Sophia Aram, ce mercredi 31 août, sur France Inter. La chroniqueuse et humoriste a ironisé sur les interventions des auditeurs invités à s'exprimer sur le thème du lobby juif. Après avoir salué l'intervention de Robert Ménard qui a coupé court à l'intervention d'un auditeur, Sophia Aram est revenue sur le comportement d'Éric Mazet.

« C'était sans compter sur [1] l'incommensurable irresponsabilité morbide d'Êric Mazet, qui, sur la même antenne, revient sur les propos de cet auditeur »,

explique Sophia Aram :

« Si je viens de vomir dans mon thé, c'est simplement parce que je ne suis pas encore habituée à toute cette liberté de parole »,

poursuit-elle.

Et d'ajouter :

« d'ailleurs, je ne suis pas la seule, et je pense à Michel Cardoze qui co-anime cette émission et qui se rend compte bien malgré lui qu'il est en train de patauger dans le purin ».

Ce dernier s'était en effet vivement opposé à Éric Mazet, exprimant sa réprobation et expliquant « avoir la nausée » face à la tournure du débat.

« J'aimerais donc, au nom de Radio France, proposer l'asile politique à Michel Cardoze. Michel, il est encore temps de partir, on doit pouvoir trouver des solutions ou un hébergement de fortune à Radio France »,

a ironisé Sophia Aram, avant de conclure, avec, en fond musical, la chanson »Le Sud », de Nico Ferrer :

« même si ce genre de propos n'a pas attendu Sud Radio pour exister, ce qui est nouveau, c'est qu'il semble que maintenant les gros cons ont une radio bien à eux pour les exprimer ! »


Écoutez la chronique de Sophia Aram diffusée ce mercredi 31 août.

 

Christophe Vannier pour RadioActu

 

------------------------- 


[*] Tant pis si ça fait ringard et si presque tout le monde fait la faute, mais je déplore l'inexactitude de l'expression : qui se dit : « c'était compter SANS … » ou « C'était sans compter AVEC… ». Je précise toutefois que S. Aram n'a pas dit « compter sur », mais « compter », tout court, ce qui est tout de même fautif. Le chroniqueur a « corrigé » de manière erronée, ce qui n'arrange rien. (Menahem Macina).