Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Antisionisme
Antisionisme juif et/ou israélien

Le « New Israel Fund », ou la trahison purulente, Pat Quartier
06/09/2011

Sur le Blog Parole Volée, 05 Septembre 2011

 

 

« New Israel Fund » : faut-il se méfier, concernant Israël, de tout ce qui est nouveau et ne supporte pas l'ancien ? Comment le peuple Juif en Israël et ailleurs peut-il à ce point supporter la haute trahison et rester passif face à l'énormité du mal dont le frappent les pires des siens ? 

Le pouvoir financier dont disposent certaines organisations, qui se présentent mensongèrement au public comme motivées par des fins soi-disant humanitaires et sociales au profit d'Israël, est tout simplement exorbitant.

L'une d'entre elles, et non des moindres, le « New Israel Fund » se vante de disposer d'une manne budgétaire de 200 millions de dollars (cf., ci-après, lien numéro 1), la main du financier antijuif Soros n'étant pas étrangère à l'alimentation de ce qui représente un trésor de guerre, un trésor pour mener la guerre contre un Israël qui veut rester un Etat juif, suprême injure pour cette association de malfaiteurs.

Bien sûr, cette organisation ne va pas directement annoncer la couleur de son combat pour un Israël déjudaïsé et antisioniste. Ce mot honteux, d'ailleurs, est proscrit dans la présentation enjolivée de ses objectifs.

Par contre toute la litanie des mots creux et belles formules destinées à hypnotiser le lecteur se retrouve condensée en quelques phrases: 

·        L'association s'engage à promouvoir la démocratie et l'égalité entre tous les citoyens d'Israël,

·        une meilleure qualité de vie pour tous,

·        un renforcement du pluralisme de la société israélienne avec les Palestiniens

Etc... 

Bref, un catalogue de platitudes électorales.

Pour le New Israel Fund, le pluralisme se conçoit dans le cadre d'un « foyer juif » mettant en œuvre évidemment les droits civils et humains pour tous dans la société pluraliste d'un Israël dissous qu'il appelle de ses vœux.

On l'a vu, les moyens ne manquent pas : l'argent du contribuable européen et celui des généreux donateurs américains coule à flots ; et bienheureuses sont les associations gauchistes antisionistes, en Israël (Betselem, Chalom Archav, etc.) et dans le monde, qui vont profiter de larges subsides, nourrissant au passage nombre de parasites pour lesquels l'humanitaire anti-israélien est devenu une profession lucrative.

Selon Hedva Radovanitz, la co-directrice de la branche israélienne du New Israel Fund (NIF), celui-ci gère des subventions totalisant quelque 18 millions de dollars par an, distribués à 350 ONG.

Mais bas les masques ! Leur haine d'Israël est tellement vivace qu'ils se hâtent d'abandonner le langage trompeur pour annoncer les véritables motivations qui les animent : l'anéantissement d'Israël, et au diable l'égalité, la fraternité, la justice sociale pour tous et… les idiots utiles.

Ainsi, Hedva Radovanitz confie à l'ambassade américaine en Israël qu'elle croit – et elle s'en réjouit

que dans 100 ans, Israël sera majoritairement arabe et que la disparition d'un Etat juif ne sera pas la tragédie que les Israéliens craignent, car le pays sera plus démocratique. 

Pour cette passionaria du NIF, être Arabe est une garantie de démocratie.

Ce cynisme est sidérant, mais en fait la révélation ne surprendra personne.

L'année dernière, l'ambassade américaine à Tel-Aviv a mené une enquête auprès d'un certain nombre de personnes au sujet d'un projet de loi visant à exiger la transparence dans le financement d'ONG (Organisations Non Gouvernementales).

Il est de notoriété publique que d'énormes sommes d'argent, provenant de sources tels les gouvernements européens et le New Israel Fund (NIF) aux Etats-Unis, coulent à flot vers des ONG israéliennes qui agissent contre les intérêts de l'Etat d'Israël. Un exemple particulièrement flagrant est le fait qu'un bon nombre de ces ONG ont fourni la quasi-totalité des informations contenues dans le rapport Goldstone, qui diffamait Tsahal (opération « Plomb durci »).

Depuis, le juge Goldstone a compris son erreur et a répudié son rapport. Mais les belles âmes si loquaces qui défendaient alors le rapport bec et ongles se taisent dans toutes les langues maintenant !

L'ambassadeur des États-Unis en Israël, James B. Cunningham, a donc envoyé le 25 février 2010 un rapport au Département d'Etat sur les entretiens qu'il avait eus avec des responsables d'ONG. Ce rapport vient d'être rendu public par Wikileaks. Il fait état d'un entretien avec le Dr Gerald Steinberg de NGO Monitor qui analyse le financement et les campagnes de dénigrement d'Israël menées par ces ONG (de gauche) et expose les raisons pour lesquelles la législation, basée sur le Foreign Agents Registration Act (FARA) [Loi sur l'enregistrement des Agents Etrangers] des États-Unis, est nécessaire.

Le gouvernement Israélien commence à prendre ces menaces au sérieux et souhaiterait des mesures pour réduire leurs nuisances qui mèneront Israël à sa perte si ces associations ne sont pas arrêtées par tous moyens.

Aucun pays ne tolérerait chez lui sans réagir des associations qui travaillent à saper l'autorité de son gouvernement et à détruire une partie de ses citoyens jaloux de conserver leur identité exempte de « dhimmitude ». Les animateurs et donateurs bien connus ne resteraient pas bien longtemps impunis ou vivants. Demandez aux Russes et aux Arabo-musulmans ce qu'ils en pensent.

Mais les Juifs, eux, accepteraient sans mot dire, ou en ne disant que des mots, qu'une poignée de gens malveillants de leurs propres rangs travaillent à leur éradication en Israël ? […].

Comme aimait à le répéter Maimonide, dans son Guide des Egarés : « les intelligents comprendront » [*].


© Pat Quartier

 

----------------------

 

Liens en anglais :

1- http://www.nif.org/about

2-http://fresnozionism.org/2011/09/nif-leader-disappearance-of-jewish-state-no-tragedy/

dont la traduction partielle a été effectuée et reprise.

{copyright}

 

----------------------

 

Note de Menahem Macina

 

[*] Article aimablement signalé par Danilette, sur son Blog.

[**] Cf. Livre de Daniel 12, 10.