Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (boycott d')

Après le «désinvestissement», la «désinvitation» : l'ambassadeur israélienne en Belgique désinvitée suite à des pressions de l'Arabie Saoudite
09/09/2011

Article repris du Blog Philosémitisme, 9 septembre 2011

Le magazine anversois Joods Actueel révèle que l'ambassadeur d'Israël a été "désinvitée", à la dernière minute, à l'inauguration de la foire internationale de Gand organisée par Accenta, suite à des pressions exercées par l'Arabie Saoudite saoudite qui est le pays-hôte cette année.

Le Ministre-président flamand Kris Peeters a réagi avec agacement et a fait savoir à Joods Actueel qu'il allait interpeller les organisateurs.


Accenta est la plus grande foire commerciale de Flandre et 500 exposants y participeront cette année. Cent mille visiteurs sont attendus. La 66ème édition aura lieu du 10 au 18 septembre. Comme chaque année, des personnalités et des ambassadeurs ont reçu des invitations pour assister à l'ouverture. Ce fut le cas de l'ambassadeur d'Israël, Mme Tamar Samash [photo].

Kirsten Karlsson, la porte-parole d'Accenta, a confirmé que l'invitation avait annulée en raison de pressions saoudiennes:

« C'est vrai, l'ambassadeur n'est pas la bienvenue [...] L'Arabie saoudite est l'hôte cette année [...] et sa présence est trop sensible. »

Le fait que les organisateurs aient cédé à l'Arabie saoudite qui sponsorise l'événement est inquiétant.

Dans ce Royaume, il appartient encore aux Flamands et aux Belges de décider qui est et qui n'est pas invité. Israël est un pays officiellement représenté en Belgique et avec lequel la Flandre entretient des relations diplomatiques »,

a déclaré une source de l'ambassade israélienne.

« D'ailleurs, le Premier ministre, Yves Leterme, vient de rentrer d'une visite en Israël et a appelé à davantage de coopération. »

________


L'ambassadeur avait confié au journal Ubu-Pan qu'elle était l'objet de « désinvitations » en Belgique.


Tactique originale: la « désinvitation »

« Je crois bien être le seul ambassadeur qui ait été désinvité ! On m'invitait à des événements officiels, mais, en dernière minute, on me conseillait de ne pas venir, sous prétexte que ma présence poserait des problèmes de sécurité […]. »

Comment réagissiez-vous aux désinvitations ?


« Par la fermeté. Pas question de se laisser faire. Dans certains cas, j'ai passé outre aux désinvitations. »

Un exemple ?

« Je me souviens d'un match de basket, à Charleroi, où était présent le club Maccabi de Jérusalem. J'avais donc été désinvitée, mais j'ai refusé de me plier aux "conseils". Cela se passait à l'époque où la mode était aux attentats à la chaussure (en décembre 2008, le président George Bush, en visite en Irak, avait évité de justesse un lancement de chaussures pendant sa conférence de presse – NDLR). J'avais donc emporté une pantoufle, dans l'intention bien arrêtée de la lancer contre d'éventuels agresseurs à la chaussure ! Du reste, cette pantoufle m'accompagnait régulièrement, bien calfeutrée dans mon sac. Je n'ai jamais dû m'en servir, ce qui en dit long sur le degré de menaces, brandi au nom de la sécurité […]. »