Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Contentieux palestino-israélien

Alerte ! Bluff d'Abbas à la tribune de l'ONU, qui exige le retour aux frontières de 1947
25/09/2011

 

1947 partition


Sur le site Israël Flash, 25 septembre 2011

 

Son discours ne recoupe pas les exigences du document remis à Ban Ki-Moon – Abbas demande les frontières de 1947 ! Document à diffuser au maximum pour montrer à quel genre de malfaiteur nous avons affaire.

 

Excellence,

J'ai l'immense honneur, au nom du peuple palestinien, de soumettre cette demande d'admission de l'État de Palestine à l'Organisation des Nations Unies.

Cette demande d'adhésion est naturelle, au vu des droits juridiques et historiques se basant sur la résolution 181 de l'Assemblée générale des Nations-Unies (8) – II du 29 novembre 1947 (ICI en anglais), ainsi que la déclaration d'indépendance (ICI en anglais) de l'Etat de Palestine, du 15 Novembre 1988, et la reconnaissance de cette déclaration par l'Assemblée générale 43/177 du 15 décembre 1988 (ICI en anglais).

A cet égard, l'État de Palestine confirme son engagement à la réalisation d'une solution juste, durable et globale du conflit israélo-palestinien, fondée sur la vision de deux Etats vivant côte à côte en paix et en sécurité, comme approuvé par le Conseil de sécurité des Nations-Unies, l'Assemblée générale et la communauté internationale dans son ensemble, sur la base du droit international et de toutes les résolutions des Nations Unies.

Cette demande d'admission est une déclaration faite en vertu de l'article 58 du Règlement intérieur provisoire du Conseil de sécurité et de la règle 134 des Règles de procédure de l'Assemblée générale, annexée à cette lettre.

Je vous serais reconnaissant de bien vouloir transmettre cette lettre de candidature et cette déclaration aux Présidents du Conseil de sécurité et de l'Assemblée générale, dès que possible,

Mahmoud Abbas

Président de l'Etat de Palestine

Président du Comité exécutif de l'Organisation de Libération de la Palestine

Source

----------------------------------

Ces dernières semaines tout le monde a tenté d'anticiper exactement ce que Mahmoud Abbas exigerait lors de sa demande d'adhésion d'un Etat Palestinien à l'ONU. La plupart des observations formulées par la partie palestinienne se basaient sur les frontières d'avant 1967 (soit les lignes d'armistices de 1949).

Mais le texte même de sa demande exige beaucoup plus.

Ceci est le texte de la demande formelle d'adhésion à l'ONU remise à Ban Ki Moon.

La déclaration d'indépendance de 1988, ne définit en rien ce que sont les "territoires occupés" par Israël, et, en effet, elle se réfère au fait qu'Israël occupe l'ensemble de la terre palestinienne arabe, mais ne fait aucune référence à la résolution 181 des Nations-Unies (AGNU 181).

Aujourd'hui ce qui est important c'est qu'Abbas se réfère explicitement à la résolution AGNU 181 (II).

Cette résolution 181 est, bien sûr, non contraignante, et comporte 4 sections :

1.   Elle comprend les détails d'une union économique entre les « deux Etats » et parle aussi notamment du fait que les Juifs vivant à Jérusalem sont autorisés à voter pour l'Etat Juif et que les lieux saints doivent être ouverts à tous.

2.   Cette partie dessine les frontières des deux Etats, l'Etat juif et l'Etat arabe.

3.   Cette partie n'est pas comprise dans l'offre d'Abbas, qui définit les limites de Jérusalem comme ville internationale distincte, comprenant Bethléem et d'autres secteurs.

En fait, la demande actuelle et formelle d'Abbas consiste à étendre l'Etat de Palestine bien au-delà de la Ligne verte, en se référant spécifiquement à la partie (II) de l'AGNU 181 ; Abbas suggère donc au monde et soumet à la décision de l'ONU, que le futur Etat doit inclure une grande quantité de territoires qui sont internationalement reconnus comme étant israéliens, tels Ashdod, Ashkelon, etc.

Tout son discours sur ces lignes de 1967 n'a été que pur mensonge, car sa demande va au-delà du contenu qu'il a prononcé. Sa demande formelle par écrit suggère de prendre la terre d'un autre Etat souverain (ce qui revient à un plan d'occupation, d'extorsion et d'expulsion de citoyens légitimes).

Si ce leurre ne permet pas au Conseil de Sécurité de voter à l'unanimité contre sans exiger un droit de veto des Etats-Unis, l'ONU se révélera être une organisation inutile, dangereuse et qui spolie un peuple dont elle avait d'abord reconnu la pleine légitimité.

 

Nota : L'AGNU – résolution 43/177 dans le texte – ne mentionne pas les lignes de 1967

Cette AGNU 43/177 explique en partie

1.   qu'elle reconnaît la proclamation de l'Etat de Palestine par le conseil national palestinien le 15 novembre 1988 ;

2.   qu'elle souligne la nécessité de permettre au peuple palestinien d'exercer sa souveraineté sur sa partie de territoire disputé depuis 1967.

Notez toutefois que la lettre dit : « la reconnaissance par l'Assemblée générale de cette déclaration d'indépendance, dans la résolution 43/177 du 15 décembre 1988, concerne le territoire de cette époque, et non pas la partie de la résolution qui mentionne les lignes de 1967 !

Ceci est tout à fait délibéré.

Les lignes de 1967 ne sont pas mentionnées dans la lettre officielle d'Abbas, mais ce sont celles de 1947 qui sont proposées, en d'autres termes il exige ce que les nations ne reconnaissent pas. [Cette lettre] annule le droit international des résolutions 242, 373 et suivantes et l'histoire du développement des villes et terres d'Israël.

 

Adapté par Aschkel (source). Document à télécharger en PDF lettre officielle d'Abbas remise à Ban Ki Moon et à diffuser au maximum.

 

Copyright © Israël Flash

(Reproduction autorisée sous réserve de mention de la source.)

 

Textes connexes

·    ONU : Discours de B.Netanyahu

·    Poutine et son langage fleuri !!! quelques citations...

·    Abbas cherche à réviser les Protocoles de Paris.

·    Photo du jour: La 4e conférence des écrivains hébrophones - Ma'ale haHamisha 1945

·    TSAHAL, qui es-tu donc ?


Lire la suite: http://www.israel-flash.com/2011/09/alerte-bluff-dabbas-qui-dans-la-lettre-officielle-remise-a-ban-ki-moon-exige-les-frontieres-de-1947-document/#ixzz1YyUrTGgU