Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Médias
Désinformation

Stéphane Hessel est le Karl Marx de l'indignation
17/10/2011

 

Repris du blog Philosémitisme, 16 octobre 2011

 

L'"indigné" a son petit livre rouge:  Indignez-vous.  L'auteur en est Stéphane Hessel, le Karl Marx de l'indignation.

Extraits de la chronique « Encore un mot... », d'Etienne de Montety, parue dans le Figaro (15-16/10/2011):


« INDIGNÉS [in-di-gné] adj.  Groupe de gens qui considèrent la société comme indigne d'eux. [...]

L'indignation est un droit de l'homme vieux de six mois. Elle a relégué Joan Baez, Dany Cohn-Bendit et Bernard Thibault au monde d'avant – d'avant Twitter. [...]

Rebelles sans tête - sans meneur -, les "indignés" vivent avec leur temps, ils savent que "contestation", "protestation", "manifestation" sont des mots négatifs, agressifs, dont notre époque se défie. L'indignation, c'est autre chose. C'est une insigne dignité.  L'"indigné" est blessé, en colère, et le fait savoir. Qui l'empêcherait de crier sa souffrance? [...]

L'"indigné" a son petit livre rouge:  Indignez-vous.  L'auteur en est Stéphane Hessel, le Karl Marx de l'indignation. [...] A Paris, il n'est pas nécessaire d'être indigné pour acheter ce bréviaire. C'est ensuite qu'on le devient, à cause de l'indigence du propos Mais on le cache: admirer les "Indignés" est très bien vu dans un dîner en ville. »

____________

A Bruxelles: Qui a saccagé les locaux occupés légalement par les Indignés?

« Le bourgmestre de Koekelberg a déploré d'importants dégâts dans un bâtiment universitaire mis à la disposition des Indignés. La police pense que ce sont les Indignés qui ont mis à sac ce bâtiment puisqu'ils y avaient accès. [...]

Le bourgmestre MR de Koekelberg, Philippe Pivin, avait décidé de mettre à disposition des Indignés qui ne savaient où loger, des locaux inutilisés de la Hoge Universiteit de Bruxelles. Depuis une semaine, entre 400 et 500 personnes étaient donc hébergées dans ces locaux sans qu'aucun problème n'éclate. Mais samedi matin, la police a trouvé l'endroit complètement saccagé: des tags ont été inscrits partout, les livres de la bibliothèque jetés à terre et toutes les armoires vidées. [...]

Le mot "Respect" a été tagué

« Il y a des excréments aux abords des toilettes. Pourquoi ne pas les avoir utilisées ? C'est amusant, il y a des endroits où on a même tagué le mot "Respect", a ironisé le bourgmestre de Koekelberg, visiblement dépité.

« Le bâtiment était inoccupé depuis un an, mais il était en bon état. Nous nous en étions assurés samedi dernier. Nous avions clairement convenu que seul le premier étage allait être occupé. Mais ils ont occupé les huit étages, qui ont été saccagés », a encore déploré le bourgmestre. [...] »

Photo de deux insignes "Indignés". Stéphane Hessel rend visite à Ismaïl Haniyeh, le chef Hamas, mouvement islamiste-terroriste-mafieux de la bande de Gaza.