Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (lynchage médiatique)

Encore une manipulation médiatique palestinienne à Abu-Tor, Jérusalem
30/10/2011

Sur le Blog de Danilette, 30 octobre 2011

Regardez le clip utilisé par les Palestiniens pour montrer comment un "méchant colon" brutalise un petit garçon palestinien avant de le remettre à des policiers...

Voici donc la version palestinienne (reprise avec différents montages et commentaires, il y en a déjà plusieurs qui circulent avec des commentaires haineux) :

  

Voici maintenant la version du "méchant colon", David Be'eri, un habitant d'Abu Tor qui a eu sa maison vandalisée par des enfants palestiniens "innocents"; il a réussi à en attraper un et l'a remis à des policiers. 
 
Voici donc ce qui s'est passé :

sources : youtube et Haaretz.com

Deux O.N.G. qui opèrent à Jérusalem Est, l'une palestinienne et l'autre israélienne, ont chacune apporté leurs vidéos différentes pour étayer leur version d'un incident qui a eu lieu au début du mois, dans lequel le directeur d'Elad, David Be'eri empoigne un jeune garçon palestinien et le remet à des policiers israéliens pour être questionné.

La vidéo d'Elad commence quelques minutes avant la vidéo palestinienne et montre le garçon ainsi que plusieurs autres enfants en train de vandaliser la maison de David Bé'eri avec des pierres et des barres de fer. Les enfants aux visages cagoulés [très certainement manipulés et envoyés par des adultes qui veulent à tout prix empoisonner la vie de Bé'eri] brisent la fenêtre et jettent les meubles par la fenêtre. A la fin du film, on voit David Bé'éri rattraper un des enfants qui tient une barre de fer; en chemin, il s'arrête pour téléphoner de son portable (sans doute à la police), il est rejoint par un voisin palestinien, un homme âgé qui, lui, n'a pas tant d'égards, et gifle l'enfant...

L'avocat, Amar Yassin, qui représente la famille du garçon, dit qu'il portera plainte contre Bé'eri pour attaque et séquestration; il affirme que l'enfant "n'a pas jeté de pierres et que, s'il l'a fait, un citoyen ne peut pas se faire justice lui-même" !

Des avocats consultés par Haaretz déclarent que Be'eri peut légitimement affirmer qu'il n'a pas agi illégalement en vertu du fait qu'un citoyen a le droit d'arrêter un autre citoyen pris en flagrant délit d'atteinte à la loi et de le détenir jusqu'à ce que la police arrive. Le garçon, qui est trop jeune pour qu'une plainte soit déposée contre lui, a été questionné par la police et relâché.

Il est à noter, pour ceux qui ne connaissent pas Jérusalem, que cet incident s'est déroulé à Abu-Tor, un quartier mixte où, depuis des lustres, Juifs et Arabes vivaient en bonne entente (comme le prouve la gifle administrée à l'enfant par le vieil Arabe, laquelle témoigne qu'il n'a pas apprécié le saccage).

C'est le quartier où habitait le grand André Chouraqui z"l.


Adapté par Danilette

 

david-beeri.JPG 

David Bé'eri, est le même homme qui avait été victime d'une précédente manipulation, alors qu'il était au volant d'une voiture attaquée, par des Palestiniens (voir  Encore une mise en scène palestinienne machiavélique qui utilise des enfants en espérant leur mort !)

Après tout ce qu'il subit, je ne peux que m'incliner devant le calme, la retenue et le courage de cet homme. Il est personnellement visé et n'est pas au bout de ses peines, à mon avis, face à des adversaires aussi sournois...

Voir également :  Reflexions du reporter-photographe italien, Ruben Salvadori

J'ai trouvé, diffusé par les mêmes propagandistes palestiniens, un clip vidéo, montrant des Palestiniens, prétendûment pacifiques, empêchés de procéder à la récolte des olives... Ces Palestiniens sont tous cagoulés, certains sont armés et entourés d'une escouade de photographes, as usual, on se demande bien pourquoi ? voir la vidéo.

Mais cela cela, celacela et cela qui en parle ?

      

Voici ce qu'on trouve encore sur internet : "Muslim Odeh, un Palestinien âgé de 10 ans, exhibe les blessures consécutives à un "tabassage" par des policiers juifs, devant Jimmy Carter, Mary Robinson et Ela Bhatt, dans le quartier de Silwan, à Jérusalem-Est, le 21 octobre 2010

© http://danilette.over-blog.com