Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Shoah

Un rabbin dénonce le silence de Pie XII durant la Seconde Guerre mondiale
13/01/2012


 
En invitant le Grand Rabbin de Haïfa, Shear-Yashuv Cohen, au Synode sur la Parole de Dieu [1], les dignitaires du Vatican ne s'attendaient certainement pas à ce qu'il 'profite' (en tout bien tout honneur !) de cette tribune inattendue, pour rappeler aux dirigeants religieux de l'Eglise catholique et à certains de leurs théologiens que, malgré leur insistance et malgré l'appui reçu de deux chercheurs juifs [2] - bruyamment célébré par l'un des plus ardents zélateurs de la canonisation de Pie XII [3] -, un grand nombre d'autres Juifs, dans le monde et en Israël, estiment toujours que le pape et les prélats d'alors n'ont pas suffisamment dénoncé la terrible persécution perpétrée contre leur peuple par les nazis. (Menahem Macina).
 

[1] "Une première : Un rabbin prendra la parole au cours d'un Synode".
[2] "Pie XII à Yad Vashem, « Un raccourci qui dénature »: Interview de Sir Martin Gilbert" ; Pie XII, «pape de Hitler» ? Certainement pas, mais «Juste des nations», c'est pour le moins prématuré ".
[3] "Le P. Gumpel salue les recherches historiques de Gary Krupp (pro-Pie XII)".


07/10/08

Texte repris du site du journal Le Point.

version française Clément Dossin

Reuters

 

 

Le Grand Rabbin Shear Yashuv


Le rabbin Shear-Yashuv Cohen a déclaré, lors du synode au Vatican, que les Juifs "ne pouvaient pardonner ni oublier" que des hauts responsables religieux ne se soient pas ouvertement élevés contre l'Holocauste durant la Seconde Guerre mondiale.

Les propos de Cohen, premier rabbin à s'exprimer lors d'un synode, faisaient clairement référence au pape Pie XII.

« Nous ne pouvons pas oublier le fait douloureux que de nombreuses personnes, y compris des grands leaders religieux, ne se soient pas élevés pour sauver nos frères et qu'ils aient choisi de garder le silence (...) Nous ne pouvons pas pardonner et oublier cela et j'espère que vous le comprenez »,

a-t-il déclaré en présence du pape Benoît XVI.

Le mois dernier, Benoît XVI avait défendu Pie XII avec vigueur, affirmant qu'il n'avait pas épargné ses efforts pour les juifs lors de la Seconde Guerre mondiale.

Le Vatican assure que le pape a beaucoup œuvré, en coulisses, pour aider les juifs et qu'une intervention plus directe n'aurait fait qu'aggraver la situation.

Cohen a, par ailleurs, appelé le synode à dénoncer l'attitude du président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, qui a de nouveau prononcé un discours très virulent à l'égard d'Israël, le mois dernier, aux Nations unies.

« Je suis aussi ici pour vous demander, à vous, dirigeants religieux, d'élever la voix pour qu'ensemble, avec l'aide du monde libre, nous défendions et sauvions Israël (...) des mains de nos ennemis »,

a-t-il dit, en faisant référence au discours devant l'ONU d'un

« certain président d'un Etat du Moyen-Orient ».

Et d'ajouter :

« Cette infamie antisémite ravive chez nous le souvenir douloureux de la tragédie de notre peuple. »

Cohen, qui avait accordé un entretien à Reuters avant son intervention, a déclaré qu'il n'aurait peut-être pas accepté de participer au synode s'il avait su qu'il coïnciderait avec les cérémonies du cinquantième anniversaire de la mort de Pie XII, qui fut pape de 1939 à 1958.

 

Philip Pullella


© Reuters

 

Mis en ligne le 7 octobre 2008, par M. Macina, sur le site upjf.org