Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Médias
Désinformation

On recherche Stéphane Hessel, icône française de l'indignation sélective...
24/03/2012

 

Sur le Blog Philosémitisme, 24 mars 2012

 

Un débat fait rage sur Facebook et ailleurs, à propos des indignations sélectives de la nouvelle vieille icône de la France, l'onctueux Stéphane Hessel. L'icône des élites médiatiques cyniques, et soutien du candidat François Hollande, ne pérore plus, depuis quelques jours, malgré l'actualité dramatique et violente.

Une question se pose. Comment se fait-il qu'il n'y a qu'en France qu'un personnage pareil devient une icône nationale ? Des donneurs de leçons qui, comme lui, diabolisent Israël à longueur de journée, il y en a beaucoup, mais il faut constater que ce n'est qu'en France qu'ils sont élevés au rang d'éphémères héros nationaux. Ils seront vite oubliés, mais on leur accorde assez de temps pour polluer le débat.

[Cliquer sur l'image pour agrandir et reconnaître le futur hôte du Panthéon]

 

Un vieux grand monsieur (un vrai, celui-là) a refusé de rencontrer le pseudo co-rédacteur de la déclaration des Droits de l'homme. Ce grand monsieur est Nelson Mandela. Stéphane Hessel aurait bien voulu se faire photographier à côté de Mandela, avec son copain belge francophone, Pierre Galand, lorsqu'ils se sont rendus, en grande pompe et à grands frais, en Afrique du Sud, avec leur monstrueux pseudo-Tribunal Russell sur la Palestine, pour condamner Israël du chef de « crime d'apartheid ».

C'était un des buts du voyage...

Non seulement Nelson Mandela n'a pas rencontré le duo, mais il n'a pas voulu que son nom soit associé à la supercherie franco-belge.

Un fameux échec pour Stéphane Hessel.



Merci à JPD pour l' « avis de recherche ».

 

 

© Philosémitisme

 

 

[Merci à Olivier Peel pour l'information (Menahem Macina).]