Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes
Menahem Macina

L'apologie qui nuit à l'Eglise, un nouveau livre de Menahem Macina
19/04/2012

A paraître, le 15 mai 2012

 

Menahem MACINA

 

L'APOLOGIE QUI NUIT À L'EGLISE

Révisions hagiographiques de l'attitude de Pie XII envers les Juifs

  

Suivi des contributions de

Michael R. Marrus, Professeur émérite d'histoire de l'Holocauste à l'Université de Toronto, « Une supplique restée sans réponse : Jacques Maritain, Le pape Pie XII et l'Holocauste. »

Et de Martin Rhonheimer, Professeur de philosophie à l'Université Pontificale de la Sainte Croix à Rome, « L'antiracisme catholique, l'autodéfense de l'Église et le sort des Juifs dans l'Allemagne nazie. »

 

 

 

« Dans les communications d'Église durant la domination nazie, jamais les Juifs  ne furent explicitement nommés comme tels et leur persécution ne fit  jamais l'objet d'une condamnation ecclésiale spécifique. » (Martin  Rhonheimer).

« S'efforcer d'expliquer, comme l'a fait Pie XII, aux survivants de l'Holocauste, la “grande bienveillance de l'Église”, et  leur rappeler qu'“au milieu de [leurs] angoisses”, ils ont “senti les  bienfaits et les délicatesses de l'amour”, serait une impardonnable arrogance si ces propos étaient émis aujourd'hui.» (Michael R. Marrus).

« L'apologie […] est grande consommatrice d'à-peu-près  dans tous les domaines : ses ravages dans l'ordre de l'histoire et de  la charité ne se comptent plus. » (Fadiey Lovsky).

Tout en prenant acte des progrès accomplis depuis la Déclaration Nostra Aetate du Concile du Vatican II (1965), l'auteur déplore la  résurgence d'un discours apologétique visant à justifier à tout prix l'attitude de l'Église envers les juifs, avant et durant la Seconde Guerre mondiale, et il en réfute les arguments à la lumière de documents incontestables. On trouvera dans ce livre, entre autres, une sévère critique des autojustifications du Document romain « Nous nous souvenons : une réflexion sur la Shoah… » (mars 1998), ainsi qu'une dénonciation de l'action entreprise par la Fondation « Pave the way » créée par le juif new yorkais Gary Krupp. Celui-ci a obtenu en juillet 2009 le droit d'inscription à la procédure de reconnaissance de Pacelli en qualité de « Juste parmi les nations », et mène une intense campagne de révision de l'attitude de Pie XII envers les Juifs durant la Seconde Guerre mondiale.

Si Pie XII ne fut certainement pas le « Pape d'Hitler », le propulser « Juste des nations » semble pour le moins prématuré !

Faisant fond sur des déclarations impressionnantes de repentir de hauts dignitaires catholiques et protestants, qu'il cite largement, l'auteur invite les chrétiens à s'inscrire dans cette démarche de vérité, plutôt que de nier ce qui fut regrettable dans l'attitude de la chrétienté d'alors, au risque de tomber dans un révisionnisme historique aussi dommageable pour la cause qu'ils veulent défendre que pour l'Église elle-même.


Licencié en Pensée juive de l'Université Hébraïque de Jérusalem, Menahem Macina a été chercheur et maître de conférences invité dans des universités catholiques. Il a consacré des décennies à l'étude des doctrines messianiques et eschatologiques juives et chrétiennes, dont il expose la quintessence au grand public cultivé.


Collection « Histoire à vif », 320 pages, 25
€.                                       

 

En librairie le 15 mai 2012.

Contact presse : Laurence Vandame – Tél. : 01 44 18 12 05

laurence.vandame@editionsducerf.fr

Acheter par Amazon