Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Sionisme

12 juin: L'autobiographie de Jabotinski, présentation par son traducteur, Pierre Lurçat
01/06/2012

 

 FRANCE-ISRAËL

Alliance Général Kœnig

 
Cycle de conférences-débats "Israël aujourd'hui"

 
De Jabotinsky à Netanyahou :

Le courant national du sionisme

Conférence-débat par

 Pierre Lurçat

Ecrivain, traducteur et journaliste 
 qui présentera et dédicacera son dernier ouvrage

Histoire de ma vie - Vladimir Zeev Jabotinsky

Editions Les Provinciales

Mardi 12 juin 2012 à 20h30

 
Salon Amphi Pereire

100 bld Pereire 75017 PARIS

Métro : Pereire – ligne 3 – RER : Ligne C

 

PAF : 12 €                                                                                                          Nombre de places limitées – réservation demandée

PAF par couple : 20 €                                                                                     Entrée libre pour les étudiants

Renseignements : 01 47 20 79 50

contact@france-israel.org

INSCRIPTION  à renvoyer à l'Association France-Israël - BP 80815  75828 PARIS CEDEX 17

Je participerai à la conférence-débat

M., Mme, Melle      

Tél. 

Adresse

Nombre de participants     

 Montant PAF :

 

« Mourir ou conquérir la montagne » : Vladimir Zeev Jabotinsky, un Mensch et un visionnaire par Jocelyne Sajovic

(article complet paru sur le site : www.france-israel.org)

 

[…] Pour avoir lu de nombreux extraits de ses écrits, lorsque j'étais adolescente dans mon mouvement de jeunesse, le Bétar, je n'avais pas encore lu "Histoire de ma vie", pour la simple raison qu'il n'avait jamais été traduit en français. C'est aujourd'hui chose faite, même s'il m'a fallu attendre près de 30 ans... Le plaisir n'en est que plus intense. […].

Zeev Jabotinsky fait partie de ces hommes rares qui possèdent de nombreuses capacités intellectuelles, associées à une intelligence exceptionnelle. Il naît en 1880 à Odessa en Ukraine. Il est issu d'une famille juive observante mais n'est pas attiré par le monde religieux et préfère partir étudier en Europe occidentale. Il fait des études de droit, mais c'est surtout en écrivant des articles pour la presse russophone et la presse en yiddish qu'il se fait connaître. Il est passionné de littérature et d'art, et c'est en Italie qu'il s'épanouit intellectuellement.

Mais c'est aussi une période troublée pour le peuple juif, qui depuis de nombreuses années subit des pogroms, comme celui de Kichinev (Russie) en 1903, qui suscite, dans le monde juif, de nombreuses réactions idéologiques nouvelles. Certains intellectuels préconisent l'assimilation totale afin de ne plus entendre parler du problème juif, d'autres au contraire préconisent la création d'un mouvement d'autodéfense et pourquoi pas la création d'un État juif... « quelque part »... qui assurerait la sécurité de chacun. Ces sujets sont abordés lors des Congrès sionistes, organisés sous l'impulsion de Théodor Herzl qui a fondé l' « Organisation Sioniste ». Le premier congrès sioniste avait eu lieu en août 1897 à Bâle (Suisse). […].

Le sixième Congrès sioniste se tient en 1903. Ce fut un événement important car, durant ses travaux, Theodor Herzl proposa l'Ouganda (alors sous mandat britannique) comme terre d'asile pour tous les Juifs du monde. Ce fut aussi le dernier Congrès auquel prit part Herzl, qui meurt en 1904. […]. Seuls des visionnaires, comme l'étaient Th. Herzl et Z. Jabotinsky, peuvent mesurer l'importance d'une telle décision et de l'idéologie qu'est le sionisme. C'est une véritable révolution dans le monde juif, et à tous les niveaux. Jabotinsky est convaincu que le peuple juif doit tout d'abord se construire et constituer une véritable société avec les structures d'État adéquates. La priorité, à ses yeux, est l'établissement d'une armée d'autodéfense. […]. Le ZMC (les muletiers de Sion) avait été créé en avril 1915 et fut dissout en mai 1916. Le ZMC fut l'embryon de la Légion Juive, qui prit part à la conquête d'Eretz Israel.

Le récit de « L'histoire de ma vie » s'arrête en 1920. Le traducteur complète son ouvrage par le récit de la vie de Jabotinsky de 1919 à 1940 (année de sa mort) […].

Tout son combat fut orienté vers le sauvetage du peuple juif, qu'il nomme « la liquidation de l'exil ». Il encourage l'immigration illégale en Eretz Israel. Il exhorte les Juifs de Pologne à fuir et s'adresse à eux, dès 1938, en ces termes : « Je vois un spectacle terrible ; il ne reste que peu de temps pour s'échapper. Je sais bien que vous ne pouvez le voir, préoccupés [que vous êtes] par vos soucis quotidiens. Ecoutez cependant mes paroles, en cette heure ultime : au nom de Dieu ! Que chacun sauve sa vie, tant que cela est encore possible, car il ne reste plus beaucoup de temps ! »

Z. Jabotinsky était vraiment un grand visionnaire. Alors qu'aujourd'hui nous assistons aux revendications sociales en Israël, il est opportun de se souvenir qu'il avait développé un concept économique et social articulé autour des « 5 M » à savoir la nourriture, le logement, les soins médicaux, l'éducation et l'habillement (ces mots commencent tous par la lettre M en hébreu).

Zeev Jabotinsky décède d'une crise cardiaque en 1940 aux Etats-Unis. Ce n'est qu'en 1964 que son corps fut rapatrié en Israël. Il repose avec son épouse sur le Mont Herzl.