Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Christianisme

L'Eglise anglicane adopte un programme anti-israélien à une majorité écrasante
11/07/2012

 
Article repris du Blog Philosémitisme, 10 juillet 2012
 
« Les raisons pour lesquelles le Synode est appelé à adopter le narratif de la "Nakba" contre Israël ne sont pas claires, alors que nos frères chrétiens meurent en Irak, au Soudan, en Egypte et en Syrie. La culture de l'incitation à la haine contre les juifs et les chrétiens ainsi que les tirs incessants de roquettes sur Sdérot sont des facteurs que le Synode est invité à ignorer, ou au mieux à minimiser. » (Rev. Canon Andrew White, Bagdad, Eglise de Saint-Georges, 21/06/2012)

Contexte: Le chanoine Andrew White, de Baghdad, critique la ligne anti-israélienne de l'Eglise anglicane


 

Les partisans de la résolution appelant à soutenir un programme de bénévoles en Cisjordanie ont remporté une victoire écrasante lors du synode général de l'Église anglicane. La campagne, connue sous le nom d'EAPPI (Programme oecuménique d'accompagnement en Palestine et en Israël), a fait l'objet d'une campagne entreprise auprès du Synode par les dirigeants juifs (Board of Deputies), qui ont souligné le fait que l'EAPPI promeut une ligne très partisane et très anti-israélienne, qui ne tient pas compte de la souffrance des Israéliens ordinaires.

Mais, malgré leur opposition, la résolution EAPPI, proposée par le membre du synode, John Dinnen, a reçu un soutien massif. Vingt-et-un évêques ont soutenu la campagne, trois ont voté contre, et 14 se sont abstenus. Les membres du clergé ont voté à 89 voix pour, 21 contre et 44 abstentions, tandis que 91 membres laïcs du synode ont voté pour, 30 contre, et 35 se sont abstenus. Un amendement de l'évêque de Manchester, Nigel McCulloch, n'a pas été adopté.

Jon Benjamin, président du Board of Deputies, a déclaré que l'adoption de la motion EAPPI allait contribuer à créer un climat d'hostilité envers Israël au sein de l'Église anglicane :

« Le narratif de l'EAPPI se fonde sur l'expérience des bénévoles qui vivent plusieurs mois aux côtés des Palestiniens dans les Territoires, contre moins d'une journée en Israël, et qui reviennent ensuite en Europe pour parler de leur expérience à un public qui ne sait rien de la réalité de la vie quotidienne des populations des deux protagonistes du conflit ».