Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Antisionisme chrétien

Le Grand Rabbin Sacks cesse tout soutien à une ONG chrétienne
20/08/2012

 
Article repris du Blogue Philosémitisme, 19 août 2012

Le Jewish Chronicle rapporte que le Grand Rabbin du Royaume-Uni Jonathan Sacks a démissionné d'un organisme chrétien de dialogue interreligieux, le Wyndham Place Charlemagne Trust (WPCT), après que celui-ci ait relayé auprès de ses membres une campagne anti-israélienne orchestrée par les Quakers, plus précisément par le Quaker Council for European Affairs [l'un des nombreux lobbies chrétiens violemment anti-israéliens basés à Bruxelles - et dont l'une des missions est de s'attaquer à toute collaboration entre l'UE et Israël [1]. Leur obsession contre les Juifs israéliens s'étale sur leur site].

Le bulletin du WPCT appelait (à la demande des Quakers) à la signature d'une pétition lancée par la Coordination européenne des comités et associations pour la Palestine, un groupe qui soutient des ONG pro-palestiniennes. [Ce groupe est très actif, très bien structuré et œuvre très efficacement à la diabolisation d'Israël dans plusieurs pays européens: Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, France, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Suède, Royaume-Uni.  Il soutient le boycott d'Israël, le Tribunal Russell sur la Palestine etc - tous ont d'importants relais dans de nombreux pays et continents. On notera qu'il n'existe en Europe aucun groupe de ce type qui défend Israël au niveau européen. Il est clair que chez une majorité des élites européennes, si choix il y a entre juifs et musulmans, la balance penche toujours en faveur des musulmans, avec une prédilection particulière pour les Palestiniens.]


Le WPCT a envoyé à ses partisans une proposition de lettre à adresser à des députés sollicitant leur opposition à l'adoption par l'UE d'un accord sur les produits pharmaceutiques. Les activistes prétendent que l'industrie pharmaceutique palestinienne est « prisonnière du système israélien » et que les sociétés de Cisjordanie souffrent de l'occupation israélienne [pas de la corruption ni des méthodes mafieuses de leurs dirigeants, bien entendu !]. La campagne vise donc à empêcher l'UE de signer l'accord de manière à ce que les entreprises israéliennes ne bénéficient pas de relations privilégiées avec l'UE.

Un porte-parole du Grand Rabbin a déclaré:

« Lorsque le Grand Rabbin est devenu membre du Groupe, le but était l'engagement pour la paix mondiale en réunissant des personnes de différents horizons afin de trouver un terrain d'entente. Malheureusement, dans ce cas, l'Organisation n'a pas respecté ces objectifs, et c'est avec regret que le Grand Rabbin considère qu'il ne peut plus [en] rester membre. »

Philanthrope et militant interreligieux Sir Sigmund Sternberg, qui est également administrateur du WPCT, sans être activement impliqué dans cette organisation depuis un certain nombre d'années, a affirmé:

« Avant qu'elle ne soit portée à mon attention, j'ignorais tout de cette initiative déplorable. Je n'ai évidemment jamais été consulté ».

Zaki Cooper, l'ancien directeur des relations extérieures au Bureau du Grand Rabbin, figure en tant que membre du conseil d'administration sur le site du WPCT, mais a confirmé qu'il avait démissionné en 2009.

Win Burton, la secrétaire exécutive du WPCT, qui a envoyé la lettre en question à environ 70 membres, a nié que le Groupe prenne parti sur la question israélo-palestinienne:

« Le bulletin contenait un avertissement stipulant que nous relayons le point de vue des différents groupes dans le but de stimuler le débat. Nous serions heureux de relayer des communiqués de nos membres qui ont un point de vue différent. Nous ne sommes pas une organisation qui prend une position sur quoi que ce soit, ce n'est pas ainsi que nous fonctionnons. Nous sommes là pour stimuler le débat et pour permettre à toutes les voix de se faire entendre. »

Mme Burton a ajouté qu'un membre avait pris contact avec le Groupe cette semaine, l'encourageant à apporter son soutien à l'accord entre Israël et l'UE. Donc sur 70 membres, un seul a fait savoir qu'il n'était pas d'accord avec la campagne de haine contre les Juifs israéliens !

 

----------------------

 

[1] “Peace: the role of the EU in the Palestine/Israel conflict: Since 2009, we have been developing a programme of work which relates to the role the EU plays in Palestine/Israel. We focus on the following: The Arms Trade between EU Member States and Israel ; Security Cooperation between the EU and Israel ; the Crisis Management Missions in the occupied Palestinian Territories (oPTs) ; Freedom of Movement Issues, the scope for work of Palestinian, Israeli, and international NGOs in the oPTs and Israel ; the Association Agreements ; Import of goods into the EU; the economic role of the EU in the oPT and Israel ; Cooperation with Palestinian, Israeli, and international NGOs.”  Israël est le seul pays mentionné dans le rapport.  Rien sur le Soudan, le Congo, etc.