Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Judaïsme

Circoncision: un responsable du comité d'éthique allemand pour un compromis
28/08/2012

 


AFP, 23 août 2012


BERLIN (Allemagne) - Un des vice-présidents du Comité d'éthique allemand a souhaité jeudi un compromis dans le débat qui secoue l'Allemagne autour de la circoncision religieuse, remise en cause par la justice.

Les 26 membres de ce Comité chargé de conseiller le gouvernement et qui est divisé entre opposants à une légalisation et défenseurs d'une ligne plus flexible, se réunissaient ce jeudi.

On peut imaginer la formation de praticiens non médicaux par des médecins allemands qui recevraient l'agrément d'une commission de rabbins, a expliqué le vice-président du Comité Peter Dabrock, professeur de théologie, à la radio NDR.

Un des deux grands rabbins d'Israël, Yona Metzger, en visite en Allemagne, a proposé mardi que les médecins allemands évaluent les compétences médicales de ceux qui pratiquent la circoncision religieuse.

En juillet, les députés allemands avaient réclamé à une grande majorité un cadre légal pour la circoncision religieuse, en réaction au climat d'incertitude provoqué par un jugement de juin selon lequel l'ablation du prépuce pour motif religieux relevait de coups et blessures volontaires, et était donc passible de poursuites pénales.

L'ampleur de la polémique déclenchée par ce jugement d'un tribunal de Cologne (ouest) avait également obligé le gouvernement à monter au[x] créneau[x] [1]. La liberté des activités religieuses est un droit auquel nous sommes très attachés, avait souligné un porte-parole de la chancelière Angela Merkel.

Depuis l'annonce de la décision de Cologne, la polémique est très vive dans un pays qui compte quelque 4 millions de musulmans et plus de 200.000 juifs, deux communautés pratiquant la circoncision.

De source diplomatique allemande, le jugement est considéré comme un désastre pour l'image du pays à l'étranger, notamment au regard de son lourd passé national-socialiste.

Un médecin allemand a déposé plainte au parquet de Hof (sud) contre un rabbin ayant pratiqué une circoncision sur un enfant en dépit du jugement de Cologne.

Le parquet a toutefois indiqué mercredi qu'il n'envisageait pas pour l'instant l'ouverture d'une procédure judiciaire.

 

© AFP

 

[1] Ils ont raison celles et ceux qui montent « aux créneaux », pour défendre la circoncision. On me permettra d'y monter à mon tour, pour défendre l'expression, victime de cette faute de nombre – aussi universelle, hélas, que la métaphore qu'elle ridiculise et qui dépare ce communiqué de l'AFP. Celles et ceux qui commettent régulièrement cette faute, n'ont apparemment jamais dessiné un château-fort de leur vie, ni feuilleté l'un des dizaines de milliers d'albums et de bandes dessinées qui en représentent. Vous avez déjà vu un château avec UN SEUL créneau, vous ?