Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (diabolisation d')

L'avocat de la famille de Rachel Corrie : l'Allemagne nazie était fondée sur le droit, Israël sur la rapine et le vol
31/08/2012

 

 

Article repris du site du CRIF, 30 août 2012

 

Palestinian Media Watch Bulletin Aug. 29, 2012

Traduit et commenté par Hélène Keller-Lind


Palestinian Media Watch publie l'interview que donnait le 2 juillet 2012 à la télévision officielle palestinienne l'avocat arabe israélien des Corrie. Déclarant l'Allemagne nazie fondée sur le droit, il ajoutait qu'Israël, en revanche l'a été sur la rapine et le vol et est un monstre qu'il faut détruire. Ce que révèle PMW au lendemain du verdict du Tribunal de Haïfa, saisi par la famille Corrie qui accusait le ministère de la Défense d'avoir délibérément tué leur fille. Pour la Cour et les experts, Rachel Corrie s'étant placée devant un bulldozer dont le conducteur ne pouvait la voir, il s'est agi d'un « tragique accident ».

 

Un tragique accident

Le 29 août le Tribunal de Haïfa tranchait : la mort de la militante anti-israélienne a été « un tragique accident » dont ni le conducteur du bulldozer, ni les gradés israéliens présents ne sont responsables. En effet, alors qu'il y avait un déchaînement de violence palestinienne tout autour – Seconde Intifada – ce bulldozer aplanissait le terrain pour prévenir la pose de bombes. Rachel Corrie s'est placée sur sa route, là où le conducteur du bulldozer ne pouvait la voir. Le Tribunal soulignait qu'il y a eu trois expertises différentes le montrant et que, de surcroît, même l'avocat de la famille Corrie l'avait reconnu.

Interview de l'avocat arabe israélien de la famille Corrie par la télévision officielle palestinienne

Aujourd'hui, Palestinian Media Watch publie une interview accordée justement par cet avocat, un Arabe israélien, à la télévision officielle palestinienne, PA TV, le 2 juillet dernier. On y mesure l'état d'esprit de ce juriste, dont le moins que l'on puisse dire est qu'il dérape sérieusement. En effet, Hussein Abu Hussein a affirmé :

« L'Allemagne nazie a été un État fondé sur le droit pendant un laps de temps assez court et se réfugiait dans le droit. L'État d'Israël a été fondé dès le départ sur la rapine et le vol de la patrie d'une nation. En fait, la définition véritable et juste de ce qui est arrivé aux Palestiniens est un vol de patrie. Nous souffrons d'une grande injustice infligée par le monstre géant. Ce monstre nous attaque quotidiennement et nous mord la chair dans le Néguev, la Galilée, le Triangle [région en Israël], Jérusalem et les territoires occupés, la Cisjordanie et Gaza. Chaque jour il mord notre corps ».
Interviewé par Mohammed Bakri, réalisateur arabe israélien du film de propagande « Jénine, Jénine »


Son interlocuteur, n'était pas n'importe qui, puisqu'il s'agissait du réalisateur et acteur, également arabe israélien, également profondément haineux ; Mohammed Bakri, qui réalisa le film, mensonge de propagande anti-israélienne grossière, « Jénine, Jénine », dans lequel il accusait Israël de massacre dans ce qui était alors la capitale terroriste palestinienne, ce que même l'ONU démentit. Poursuivi devant les tribunaux par des réservistes qui avaient servi à Jénine, il tenta de justifier ses manipulations mensongères et diffamatoires en invoquant une licence poétique...

Le réalisateur Pierre Rehov lui répondit alors dans son remarquable documentaire « Sur la Route de Djénine », dont Mohammed Bakri tenta en vain de faire interdire la projection programmée pour marquer l'anniversaire de l'attentat du Park Hotel qui coûta la vie à nombre de personnes célébrant le Seder de Pessah. Ce qui avait été l'un des déclencheurs de l'Opération Defensive Shield [Bouclier de défense].

En réponse aux déclarations insensées du juriste interviewé, Mohammed Bakri lâchait : « Je veux marcher sur la tête de ce monstre »...

Réponse du juriste Hussein Abu Hussein : « Nous voulons tous marcher sur sa tête, mais parler ne suffit pas. Chacun a son rôle... » !

On notera que cet avocat, spécialisé « dans les droits de l'homme et cofondateur de l'Association arabe pour les Droits de l'Homme et d'« Ansar al Sajeen » – Amis des Prisonniers politiques – est caractérisé par une vision unilatérale, caricaturale et résolument anti-israélienne de ces questions.

Maître Hussein Abu Hussein a sans doute fait ses études de droit en Israël, voici près de trente ans, comme Mohammed Bakri y a fait ses études de théâtre et cinéma...

 

Source : http://palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=7296