Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Droits humains, racisme, antisémitisme, etc.
Antisémitisme

Ah, ces Juifs nobélisés ! Charles Etienne Nephtali
16/10/2012

 

 

En mars 2011, j'apprenais que deux scientifiques, Jan C. Biro, professeur honoraire à l'Institut Karolinska de Stockholm, et Kevin B. MacDonald, professeur de psychologie à l'Université d'Etat de Californie avaient dénoncé le « parti pris juif » du Prix Nobel. Ils faisaient remarquer, avec une certaine amertume, ou plutôt une amertume certaine, que plus de 900 % des Prix Nobel étaient attribués à des Juifs alors qu'ils ne représentent que 0, 2% de la population mondiale, les Juifs « ramassant » 137 fois plus souvent un Nobel.

 

Ils ont dû sursauter, les pauvres, à l'annonce des toutes récentes attributions du Prix Nobel de Physique à Serge Haroche et de celui d'Economie (aujourd'hui) à Alvin Roth, ces nouvelles attributions me faisant penser, en quelque sorte, avec quelques adaptations, à ce que j'écrivais en décembre 2005 lors de l'attribution des Prix Nobel à MM. Israël Aumann et Roger Kornberg.

 

Ils doivent regretter, MM. Biro et Mc Donald,  qu'il n'y ait pas une loi d'exclusion des Juifs, à l'image de celle du 3 octobre 1940 en France, une loi leur interdisant les Prix Nobel !

 

*

*      *

Ah ces Israéliens ! Ah ces Juifs ! Comment voulez-vous que les révisionnistes, antisémites et les antisionistes de tout poil puissent les aimer en apprenant qu'une récompense a été attribuée à Israël Aumann (1), un homme qui est non seulement Israélien, non seulement Juif, non seulement religieux, mais, qui plus est, fut farouchement opposé à l'expulsion des Israéliens de la bande de Gaza et du nord de la Samarie, et qui a le front de se prénommer Israël ? (2)

Et comme si cela n'était pas suffisant (nous disons Dayénou), voilà qu'un autre Juif, Roger Kornberg, reçoit le prix Nobel de Chimie 2006. Et comble d'impertinence, il est le fils d'Arthur Kornberg, lui même prix Nobel de Médecine en 1959 !

Ah ces Israéliens ! Ils ne sont que 5 millions (de Juifs) et voilà qu'ils ont l'incommensurable culot d'avoir 2 nouveaux Prix Nobel à 10 mois d'intervalle ! Ils ne sont vraiment pas raisonnables et font tout pour déplaire aux millions de révisionnistes, antisémites et antisionistes de tout poil ! Comment voulez-vous qu'après cela ces derniers ne se sentent pas humiliés et ne se révoltent pas ?

Comment voulez-vous qu'ils n'en veuillent pas aux Allemands pour ne pas avoir été jusqu'au bout de la « solution finale » ? Certains d'entre eux osent même le dire !

Certes, les révisionnistes, antisémites et antisionistes de tout poil peuvent « se consoler » en se disant que les 6 millions de Juifs assassinés pendant la Shoah auront évité qu'il y ait d'autres prix Nobel et d'autres « Anne Franck » qui seraient ainsi venus renforcer le génie d'Israël et des Juifs ! Certes, ils peuvent « se consoler » en se disant que cette catastrophe aura peut être évité qu'un Juif ne trouve une énergie de substitution au pétrole, ce qui aurait appauvri certains pays. Certes, ils peuvent « se consoler » en se disant que des Juifs auraient pu « conquérir » l'espace et « coloniser » ainsi la Lune ou une autre planète ! Parce que ce sont des « colons », ces gens-là, savez-vous !

Mais les révisionnistes, antisémites et antisionistes de tout poil ont des excuses, car ils ne peuvent réaliser – les pauvres ! – que non seulement notre peuple a été privé de 6 millions d'être chers mais que l'humanité elle-même a très vraisemblablement été privée de plusieurs dizaines de milliers de génies !

Quelles seraient aujourd'hui les avancées de la science et de la médecine sans l'anéantissement de ces martyrs ? Cancer, Sida, maladie d'Alzheimer et autres calamités médicales seraient peut-être allés rejoindre celles dont on ne parle plus… ou très rarement !

Essayez de faire un effort pour comprendre les révisionnistes, antisémites et antisionistes de tout poil ! Mais rassurez-vous, de toute façon, même si vous ne les compreniez pas, en France, Le Monde, Le Nouvel Observateur, Libération et autres se chargeront de le faire pour vous et de vous expliquer tout cela avec force détails de leurs experts, spécialistes et fins connaisseurs. Car moi, pauvre de moi, que les lois de Vichy ont empêché de faire des études, j'en suis totalement incapable !

Ah, bien sûr, s'il y avait un Nobel de la jalousie, de la bêtise, voire du terrorisme, « l'équilibre » serait rétabli pour une certaine catégorie de gens et on verrait ce que l'on verrait. Mais voilà, M. Nobel étant Juif (selon certains), il aura tout fait, même d'outre-tombe, pour brimer et humilier ces pauvres  révisionnistes, antisémites et antisionistes de tout poil !

Charles Etienne Nephtali

Lundi 16 octobre 2012

____________________________________________________

(1) Il a consacré une étude sur certains dilemmes du Talmud à son fils, Shlomo, tombé au Liban en 1982 durant l'opération « Paix en Galilée ».

(2) D'après Haaretz du 11 décembre 2005, des enseignants auraient recommandé au jeune Israël Aumann d'être mécanicien auto plutôt que de faire des mathématiques.