Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Islam
Islam modéré ou progressiste

Des imams français au mémorial de Yad Vashem
14/11/2012

 

Article repris du site Fait religieux.com, 14 novembre 2012

Une délégation d'imams et de responsables d'associations musulmanes de France s'est rendue hier à Yad Vashem, le mémorial de la Shoah à Jérusalem. Les imams ont prononcé une courte prière dans la crypte du Souvenir après avoir déposé une gerbe à la mémoire des 6 millions de victimes juives du génocide nazi. « Nous sommes venus délivrer un message de paix car l'espoir existe chez les Israéliens et les Palestiniens », a affirmé l'imam de Drancy, Hassen Chalghoumi, qui a eu l'initiative de la visite. « C'est douloureux, c'est quelque chose de très lourd. C'était très fort, très émouvant », a déclaré Ali Mohammed Kassim, l'imam et le mufti de la communauté comorienne de France. « Nous, a-t-il ajouté, on est bien, on est juifs, musulmans, chrétiens. On peut vivre ensemble, on peut travailler ensemble. Dans un pays où dans un travail, il n'y a aucune violence. »

 

On n'a pas le droit d'assassiner au nom de l'islam

Après cette visite, Hassen Chalghoumi a déclaré sur RTL, en pensant aussi aux victimes de Mohammed Merah:

« Tous les imams étaient émus, prions que ça ne se répète jamais. Hier, nous avons été aux côtés des autorités palestiniennes toute la journée, avec le Premier ministre palestinien, en priant à Jérusalem pour que la paix règne. (...) Personne n'a le droit de tuer ou assassiner des gens au nom de l'islam ou au nom de la cause palestinienne. J'ai demandé pardon à ces enfants après que nous nous soyons recueillis. Pardon, au nom de l'islam ».

Avant la visite du mémorial de la Shoah, le groupe de musulmans a fait une autre halte très symbolique en allant se recueillir et prier dans le cimetière de Jérusalem, où sont inhumées les quatre victimes juives de Mohammed Merah.

La délégation de dix imams et de six responsables d'associations musulmanes de France est arrivée lundi 12 novembre à Jérusalem pour une visite officielle en Israël et dans les territoires palestiniens. Connu pour sa proximité avec Israël, Hassen Chalghoumi a déclaré le jour de son arrivée:

« Nous sommes dans la terre sainte, à Jérusalem. C'est une fierté, une joie. C'est un moment historique pour moi et pour les imams qui rêvent d'être à Jérusalem ».

Cette délégation s'est également rendue dans les territoires palestiniens.
L'initiative fait grincer des dents au sein de la communauté musulmane, dont une grande partie reproche notamment à Hassen Chalghoumi, surnommé « l'imam des juifs », sa trop grande proximité avec des organisations de France qui cautionnent « la politique coloniale d'Israël » à l'égard des Palestiniens.

 

A lire aussi

 

Dix imams en Israël pour la paix