Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Médias
Désinformation

Une télévision hollandaise diffuse une vidéo truquée dans laquelle Netanyahu se vante de meurtres de civils à Gaza
26/11/2012

 

Sur le site de Jewish Telegraphic Agency, 26 novembre 2012

Texte original anglais : “Dutch TV airs fake Netanyahu speech about targeting Gaza civilians

 

Traduction française : Menahem Macina

 

La Haye (JTA) – Un programme néerlandais d'informations a provoqué une controverse en diffusant une vidéo satirique truquée du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu se vantant auprès de la Secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, de meurtres de civils à Gaza.

Dans cette vidéo, on voit Netanyahou disant à Clinton :

« Nous faisons tout pour causer un maximum de pertes civiles. C'est notre choix. »

Il s'agit d'un document diffusé par Vara, le 21 novembre, dans le cadre de la partie satirique d'un programme d'informations de début de soirée, intitulé « De Wereld Draait Door ». Environ un million et demi de spectateurs regardent cette émission chaque soir. 

La vidéo, conçue pour paraître originale grâce à un collage homogène de passages sonores de discours antérieurs de Netanyahu, a été relayée par des milliers d'utilisateurs de Twitter et de Facebook, qui lui ont donné pour titre « Finalement, Netanyahu dit la vérité. »

On entend Netanyahu dire :

« Nous procédons à ces actions chirurgicales contre des écoles, des mosquées, des hôpitaux, des enfants. C'est une chose que je n'ai pas à expliquer aux Américains. »

De Telegraaf, le quotidien au tirage le plus important des Pays-Bas, rapporte que la vidéo a irrité les partisans d'Israël.

« La vidéo est insipide, mais l'angle satirique de l'émission n'épargne personne, si bien qu'on ne peut pas parler d'une intention [anti-israélienne] programmée »,

explique Esther Voet, directrice adjointe du Centre pro-israélien d'Information et de Documentation sur Israël.

« Le problème est que ce clip est dénué d'humour et constitue techniquement une bonne falsification, de sorte que beaucoup de gens ne perçoivent pas sa nature  satirique. » 

Selon Timon Dias, un éditorialiste natif du Sri Lanka, qui travaille au Dagelijkse Standard - l'équivalent hollandais du Huffington Post -, la vidéo « rappelle les nombreux faux récits de meurtres (blood libels) qui existent déjà, et sont attribués à Israël et à des juifs. »

 

© JTA (Jewish Telegraphic Agency)