Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Parti pris pro-palestinien

« Touche pas à son tunnel ! » : France-Inter fait dans le compassionnel pro-Palestinien
27/11/2012

 


Repris du
Blog NANOJV [Le titre (insolent !) est de Menahem Macina.]

Sur France Inter, ce matin, reportage sur la reconstruction des tunnels de contrebande, odieusement détruits par l'armée israélienne alors qu'ils permettent de faire vivre 20 000 familles à Gaza

Publié le 26 novembre 2012

 

Le journaliste raconte comment un pauvre artisan qui fait passer d'inoffensifs et très utiles sacs de charbon et de ciment a perdu pour 100 000 euros de marchandises dans l'effondrement de son tunnel. Mais heureusement, dit-il, le gouvernement nous aide à reconstruire, sinon on ne pourrait pas faire face. 

L'envoyé spécial de France Inter précise que ce sont 20 000 familles qui vivent des tunnels vers l'Égypte (qui verrouille férocement sa frontière avec Gaza, mais pourquoi se fatiguer à le préciser, les méchants ce sont les israéliens non?).

A aucun moment le journaliste ne s'interroge sur le caractère mafieux de cette économie parallèle qui contourne les taxes de la pauvre Autorité Palestinienne de Ramallah, pas grave après tout, ce sont les contribuables européens qui sont heureux de financer sans  retour l'économie palestinienne (de manière amusante le reportage sur Gaza suit un reportage sur le trafic hautement criminel de cigarettes en Europe et le contournement des taxes).  

La contrebande d'armes est évoquée très prudemment et au conditionnel. Les tunnels serviraient aussi à faire passer des armes en provenance d'Iran. Le journaliste bien informé dit que le Hamas aurait tiré environ 1500 roquettes sur Israël mais précise aussitôt que personne à Gaza ne dit les avoir vues. On est rassuré. Les israéliens sont de méchants mythomanes.

 

Précisions complémentaires de NanoJV :

Le marché noir généré est estimé à 800 millions de dollars par an (béton, pétrole, armement). Une somme équivalente en cash transiterait par les tunnels, échappant à toute taxe.  D'après les analystes, les quantités de cash sont telles que les banques de Gaza se sont tournées vers la Banque Centrale d'Israël pour examiner les possibilités de placement.

L'Autorité Palestinienne transfère pour sa part 1, 2 milliard de dollars chaque année à Gaza afin de payer les salaires et les retraites de 77 000 personnes – dont une milice armée de 20 000 hommes qui échappe à l'Autorité Palestinienne, ainsi que de l'essence, de l'électricité, et de l'eau (quote-part versée aux sociétés israéliennes qui fournissent ces services). Selon le Premier ministre palestinien, c'est plus de 50 % du budget de l'Autorité Palestinienne (3, 7 milliards de dollars) qui est transféré chaque année à Gaza, une petite enclave de la taille de la commune des Saintes Marie-de-la-Mer. Certains disent désormais le Monaco du terrorisme international. Le Hamas est par ailleurs classé mouvement terroriste par l'Europe, ce que la plupart des journalistes et des politiques ignorent, ou feignent d'ignorer.

*

© NanoJV

 

Information signalée par Desinfos.com