Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Antisionisme chrétien

L'Eglise occidentale promeut les mensonges concernant Israël, Jim Fletcher
16/10/2013

 

Version française de “Western church pushing lies about Israel”, mis en ligne sur le site de WND Faith, le 20 juin 2013.

 

[...]


Après avoir terminé la lecture de Red-Letter Revolution, un livre écrit par Campolo et Claiborne, je dois à la vérité de dire que j'ai aimé certaines choses. Par exemple quand ils affirment que l'ère des gros bonnets qui sont à la tête du ministère évangélique est morte. Toutefois, j'ai trouvé leur point de vue sur le conflit israélo-arabe plus gênant.

Dans un échange (le livre est habilement - et efficacement - structuré comme si deux amis discutaient d'importantes questions mondiales), Campolo fait un exposé sur l'un de ses sujets favoris : l'"occupation" des Palestiniens par Israël. Peu importe qu'Israël ait donné, il y a 20 ans, à l'Autorité Palestinienne l'occasion de gouverner son propre peuple correctement, ou qu'Israël ait quitté Gaza depuis huit ans. Campolo et les importants jeunes dirigeants qu'il a formés, tel David Claiborne, continuent de dénoncer Israël tout en dédouanant les terroristes.

Campolo soulève la question des Juifs qui vivent dans les territoires. On distingue presque le sifflement de l'énonciation du mot "sssssettlements" [implantations, ou "colonies") telle qu'elle sort de la bouche des avocats de la cause palestinienne.

Claiborne émet ensuite un commentaire tellement bizarre que j'ai dû entrer en contact avec lui et l'interroger à son propos. David Claiborne – qui est le fondateur de The Simple Way [Le moyen le plus simple], à Philadelphie – a prétendu que pour chaque "colon" israélien, il y a trois gardes du corps ! Voyons voir, tac tac sur la calculatrice. Quelque 300 000 Juifs vivent dans les territoires contestés. Cela signifie que, dans un pays dont la population n'atteint pas tout à fait les huit millions d'habitants, près d'un million de gardes du corps sont mobilisés. C'est un énorme mensonge qui eût fait rougir Yasser Arafat lui-même.

L'objectif est, bien sûr, de décrire les Israéliens comme des occupants – brutaux et devenus fous – de terres palestiniennes et, par Dieu ! ils iront jusqu'à s'armer jusqu'aux dents pour les garder. Le problème, c'est que ces chiffres sont stupidement faux. La sécurité est assurée dans la plupart des communautés juives des territoires contestés, mais dans une ville de 1 000 habitants, par exemple, seule une poignée d'hommes montent la garde à des moments déterminés. Eh, Shane et Tony, c'est pour cela que les terroristes palestiniens peuvent assassiner une famille entière, de temps en temps [voir les photos de l'horreur du massacre de la famille Fogel].

Quand j'ai signalé cela à Claiborne au téléphone, il m'a dit que « quelqu'un de Hébron » lui avait donné ces chiffres. Je n'en doute pas.

L'OLP se sert depuis longtemps des dupes occidentales pour promouvoir sa cause sanglante : la "libération" de la Palestine. C'est pour cela sans doute que l'Organisation de libération de la Palestine a été fondée en Égypte en... 1964, soit moins de trois ans avant que l'"occupation" israélienne ait commencé. C'est très embarrassant pour les apologistes de la cause palestinienne dans l'église américaine d'aujourd'hui. Ils comptent sur le fait que la plupart des gens n'en sauront rien.

Pour mémoire, Shane Claiborne était disposé à discuter de la question et j'espère qu'il va corriger ces erreurs, puisque les faits sont maintenant disponibles et que les chercheurs peuvent les consulter. Et Israël n'a pas besoin de plus de raisons pour [prouver] que les gens haïssent l'Etat juif.

Morale de l'histoire ? Il est immoral d'écrire des mensonges, surtout lorsque des vies sont en jeu. J'ai également contacté les responsables de Thomas Nelson, l'éditeur responsable de Red-Letter Revolution. Espérons qu'ils corrigeront ces erreurs dans les prochaines éditions du livre.

[...]

 

© Jim Fletcher

 

Traduction française : Menahem Macina pour debriefing.org