Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (délégitimation d')

Quelle capitale pour Israel
Daniel Pipes
05/02/2014

Quelle capitale pour Israel, Daniel Pipes

Adaptation française: Anne-Marie Delcambre de Champvert

[Je me suis permis de revoir à fond la version française défectueuse de la traductrice, sur la base du texte original de Pipes, paru le 4 février 2014 sur le site de NRO (National Review Online), sous le titre : The Media Like Pretending Tel Aviv Is the Capital of Israel. (Menahem Macina).]


Certains, en particulier dans les grands médias, prétendent que ce n'est pas Jérusalem mais Tel-Aviv qui est la capitale d'Israël. (Certes, le ministère de la Défense a ses bureaux à Tel Aviv, mais c'est à peu près tout ce que la ville a en matière de services gouvernementaux). Cet article de blog énumère, dans l'ordre chronologique inverse, quelques-unes de ces fausses allégations, qui apparaissent de plus en plus souvent.

L'Agence France Presse : Dans un article du 23 janvier 2014, intitulé « Le Premier ministre d'Israël recommande à la presse européenne "l'équité" pour le Moyen-Orient », on relate que quatre États de l'Union européenne ont introduit « une protestation formelle contre la poussée de Tel Aviv pour étendre les colonies en Cisjordanie. » (26 janvier 2013).

Le New York Times : Dans un article de Mark Landler et Jodi Rudoren, paru aujourd'hui, « Tel Aviv » est utilisé comme synonyme de la capitale d'Israël : « Le chaos au Moyen-Orient se développe tandis que les États-Unis se concentrent sur Israël. La pression de Kerry sur Tel Aviv soulève des questions sur les priorités ". (2 juillet 2013)

CTV (station de télévision canadienne) mentionne à plusieurs reprises que « Tel Aviv est aux prises avec une situation de fortes pluies », ajoutant que : « Les tempêtes ont inondé les routes et causé le chaos dans la capitale israélienne. » (17 janvier 2013)

BBC : Le 15 novembre 2012, un tweet de la BBC relatait que des « activistes de Gaza tirent des missiles sur Tel Aviv, au cours de la première attaque à la roquette sur la capitale israélienne, depuis la Guerre du Golfe de 1991. »


L'affaire a fait l'objet d'une plainte qui a amené la BBC a reconnaître que « c'était inexact ».


Le porte-parole de la Maison- Blanche, Jay Carney répond à une question difficile sur la capitale d'Israël.

La Maison-Blanche : Le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, n'a pas dit que Tel-Aviv était la capitale. Mais il n'a pas dit non plus qu'elle ne l'était pas, dans cet échange semi-comique avec des journalistes :

1er journaliste: Quelle ville ce gouvernement considère-t-il comme la capitale d'Israël ? Jérusalem ou Tel -Aviv ?

Carney : Euh... je n'ai pas eu cette question pour le moment. Notre position n'a pas changé. Peut-on, euh ...

1er journaliste: Quelle est la capitale ?

Carney : Vous connaissez notre position.

1er journaliste: Je l'ignore.

2ème journaliste: Non, non. Elle l'ignore, c'est pourquoi elle a posé la question.

Carney : Elle l'ignore ?

1er journaliste: Je l'ignore.

2ème journaliste: Elle l'ignore. Elle vient juste dit qu'elle l'ignorait. Je ne sais pas.

Carney : Nous avons longtemps.. ne faisons pas appel à...

2ème journaliste: Tel Aviv ou Jérusalem ?

Carney : Vous connaissez la réponse à cette question.

2ème journaliste: Je ne connais pas la réponse. Nous ne connaissons pas la réponse. Pourriez-vous seulement nous donner une réponse ? Qu'est-ce que vous reconnaissez ? Qu'est-ce que l'administration reconnait?

Carney : Notre position n'a pas changé.

2ème journaliste: Quelle position ?

Carney ne lui a pas répondu et est passé à une autre question. (26 juillet 2012)

Le guide de style du Guardian affirme sans ambiguïté que Jérusalem ne doit pas être considérée comme la capitale d'Israël [du fait qu']elle n'est pas reconnue telle par la communauté internationale. Bien que la Knesset ait désigné cette ville comme la capitale du pays, une résolution des Nations Unies, de 1980, déclare cet état de choses « nul et non avenu ». Jérusalem est le siège du gouvernement et Tel Aviv est le centre financier et diplomatique du pays »1

.........


Il est permis de reposter ou de faire suivre ce texte pour autant qu'il soit présenté dans son intégralité et accompagné de toutes les informations fournies à propos de son auteur, de sa date et son lieu de publication et de son URL originale.



1  Jerusalem should not be referred to as the capital of Israel: it is not recognised as such by the international community. While the Knesset has designated the city as the country's capital, a UN resolution of 1980 declared this status "null and void". Jerusalem is the seat of government and Tel Aviv is the country's diplomatic and financial centre.” (25 avril 2012). Et : “The caption on a photograph featuring passengers on a tram in Jerusalem observing a two-minute silence for Yom HaShoah, a day of remembrance for the 6 million Jews who died in the Holocaust, wrongly referred to the city as the Israeli capital. The Guardian style guide states: "Jerusalem is not the capital of Israel; Tel Aviv is" (Eyewitness, 20 April, page 24).. Lire la ré”action courroucée du site Israel Hayom: “.